ECONOMIE

MOUHAMMAD BOUN ABDALLAH DIONNE, PREMIER MINISTRE : «LA CAPTURE DU DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE DEVIENT UN DEFI MAJEUR DU DEVELOPPEMENT»

  • Date: 21 juin 2016

Le Premier Ministre Mouhammad, Boun Abdallah Dionne a présidé hier, lundi 20 juin, le symposium de haut niveau sur le dividende démographique et développement de l’Afrique. Au cours de cette rencontre, il a fait remarquer que la capture du dividende démographique devient un défi majeur  du développement pour les années à venir.

«La capture du dividende démographique devient un défi majeur du développement pour les prochaines années ». C’est le constat fait par le Premier Ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne. Il présidait hier, lundi 20 juin, la cérémonie d’ouverture du symposium de haut niveau sur le dividende démographique et le développement de l’Afrique.

«Le dividende démographique est une chance pour nous pays africains qu’il convient de saisir afin de le transformer en atout majeur et en résultats palpables de développement. Cette population jeune est une menace si nous n’arrivons pas à définir des stratégies adéquates d’inclusion sociale notamment par le travail», a indiqué le Chef du gouvernement.

Selon lui, sur le plan démographique, l’Afrique possède en effet, un atout magnifique de sa population jeune en âge de travailler et en plein accroissement et qui constitue une opportunité unique pour réaliser le dividende démographique.

Toutefois, il trouve que ce bonus démographique   qui favorise une croissance inclusive ne constitue qu’un potentiel dont la captation requiert la mise en œuvre de véritables stratégies.

De son côté, Mabingué Ngom, directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la population (Unfpa) rappelle que les statistiques de la Banque mondiale montrent que chaque année, l’Afrique devra accueillir 11 millions de jeunes sur le marché du travail, alors que les possibilités de création d’emplois sont limitées aux 2 millions d’emplois créés chaque année. A son avis, les conséquences de l’échec  du continent africain à créer suffisamment d’emplois stables pour les jeunes, sont facteurs d’instabilité et d’insécurité dans nos pays. «Cela  se traduit par une augmentation du nombre de jeunes chômeurs ou d’inactifs. Elles nous enferment dans le cycle de la pauvreté, handicapent nos économies et engendrent des flux d’émigrations sans cesse croissants, notamment vers l’Europe avec tous les risques que nous connaissons», a-t-il laissé entendre.

Suivant M. Ngom, ce constat amer qui ne nous honore guère, montre que l’Afrique a besoin de poser des actes concrets en faveur des jeunes en vue de faire face aux nombreux défis liés au développement de l’Afrique.

Poursuivant, il estime que l’ambition commune des pays africains  doit être de mettre les jeunes au premier rang de leurs priorités, et le dividende démographique est fondamental pour y parvenir.

« Le Dividende Démographique nous indique en effet, la trajectoire à suivre pour atteindre l’émergence à l’image d’autres pays du monde comme la Thaïlande, la Corée, l’île Maurice, pour ne citer que ceux-là. Il nous montre en particulier que cette émergence est  possible si les pays privilégient des investissements stratégiques dans la santé, l’éducation, l’emploi des jeunes, le développement économique et la bonne gouvernance », a-t-il souligné.

Sud quotidien

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15