Mise en page 1
Mise en page 1

Moussa Diop, le Dg de DDD menace les syndicalistes «Je ne fonctionne pas  sous le chantage»

 

 Le bras de fer est désormais entamé entre le directeur de Dakar Dem Dikk et le syndicaliste Mamadou Goudiaby. En effet, hier, dans une cérémonie de réception de nouveaux bus à Ouakam, Moussa Diop a envoyé ses premières rafales aux syndicalistes qui l’accusaient de mauvaise gestion.

Depuis un certain temps, Mamadou Goudiaby et son syndicat ne cessent de dénoncer la gestion de la société de transport. «Cela va de mal en pis», disent-ils. Pour le directeur général de la société de transport, Moussa Diop, ceux qui l’accusent sont là pour l’autodestruction. «Nous sommes venus pour travailler. Ceux qui me connaissent savent que je ne fonctionne pas sous le chantage et personne ne me fera chanter. Ce syndicaliste avait dit dans une conférence qu’il lui reste 3 ans dans cette entreprise et il fera tout pour la détruire. En tant que personne morale de cette entreprise, je prendrai toutes mes responsabilités»,recadre M. Diop.

Le patron de Dakar DemDikk a profité de cette occasion pour faire le bilan à mi-parcours de sa gestion. «A titre d’exemple, là où ça fait plus mal : imaginez des salariés travailler sous le soleil péniblement et leurs cotisations ne sont jamais reversées à l’Ipres. Il arrive aussi que les travailleurs ne se soignent pas. Bref, depuis mon arrivée, je me bats pour mettre de l’ordre», a-t-il révélé. Sur les innovations, le patron du parti politique Ag Jotna parlera de leur volonté de faire du concret. «Des bus neufs commencent à arriver. Jamais, dans l’histoire du Sénégal, un seul programme n’a fait parvenir plus de 475 bus, c’est inédit. Et 175 sont déjà dans le réseau. Notre objectif est que chaque 10 minutes, un bus DDD passe, une régularité dans le transport et un confort», informe Me Diop. Autre nouveauté, pour limiter les casses des bus, la société a ses «RG», disséminés dans le réseau routier pour alerter à temps.

D’ailleurs, Me Diop a profité de cette occasion pour lancer un message aux étudiants. «Puisque je suis à l’université, je rappelle aux étudiants que Dakar DemDikk est un patrimoine national et non d’un individu. Quand ça manque, c’est problématique», précisera-t-il.Selon M. Diop, ces bus feront la navette entre Dakar et toutes les grandes villes du pays. Il a aussi promis des bus pour les régions de l’intérieur. Il s’agit, selon lui, pour la phase pilote, des villes de Saint-Louis, Thiès, Tambacounda, Touba et Kaolack. «Ce sont de bus climatisés qui partent et reviennent à l’heure. Nous mettrons en avant la sécurité routière et des tarifs», a-t-il avancé.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …