téléchargement

MOUSTAPHA LO DIATTA SUR LA LIBERATION DE KARIM ’’Cela relève désormais des prérogatives du chef de l’état ”

Maire de la commune de Djignaki et par ailleurs secrétaire d’Etat, Moustapha Lô Diatta est du côté de ceux qui pensent que Karim Wade doit être libéré. Cependant, il demande à “ ce que cela relève des prérogatives du chef de l’état que lui confère la constitution ”. En déplacement au sud du pays, il a également lancé un appel à tous les acteurs à rejoindre le chef de l’Etat dans le dialogue qu’il a initié.

La probable libération de Karim Wade avant la fin de l’année annoncée par le Président Macky Sall continue d’alimenter les débats au sein même de la classe politique. Plusieurs personnes restent diviser sur la question. Cependant, le maire de la commune de Djignaki, Moustapha Lô Diatta ne trouve aucun inconvénient si, dit-il, la libération de Karim Wade pourrait participer à la stabilité du pays. Le secrétaire d’Etat est pour la libération de Wade fils condamné à 6 ans de travaux forcés pour enrichissement illicite mais, déclare-t-il, “que cela relève des prérogatives du chef de l’état que lui confère la constitution ”. Concernant le dialogue politique initié par le chef de l’Etat il y a quelques semaines, le secrétaire d’état par ailleurs président des cadres apéristes de Bignona et maire de la commune de Djignaki salue cette initiative et demande que l’appel soit matérialisé à la base. En déplacement ce Week6end dans la capitale du Fogny,  Moustapha Lô Diatta a invité les acteurs politiques, les acteurs de la société civile, les autorités religieuses et coutumières d’être en phase avec le Président Sall pour l’émergence et la stabilité de notre pays.

L’intérêt national doit-être au-dessus des intérêts personnels

Il déclare : “ l’heure est à l’unité de toutes les forces vives de la nation pour son développent et sa stabilisation et c’est ce qu’a compris le premier des sénégalais le président Macky Sall qui dans sa politique de développement économique et social a mis en place le plan Sénégal émergent. Un plan qui a pris en compte toutes les préoccupations des populations ”. A l’en croire, la Casamance a été aussi pris en compte par les projets mis en place dans ce PSE. Et, le chef de l’état s’est dit engagé et déterminé à faire revenir la paix dans cette verte Casamance. Sur ce, il a lancé un appel aux populations vivant au sud du pays de soutenir sans distinction Macky Sall. Toutefois, le secrétaire d’Etat Moustapha Lô Diatta appel également ses frères de parti, les allies mais aussi l’opposition à répondre positivement à cet appel au dialogue politique et savoir que seule l’unité peut permettre à notre pays d’émerger. “ Quand il s’agit de la nation, dit-il, les intérêts personnels doivent cesser au profit de l’intérêt national. Le patron des cadres de l’APR du Département de Bignona dit par ailleurs être le porteur de ce message auprès des populations à la base et compte sillonner les coins et recoins du Sud pour sensibiliser les populations sur le dialogue et le Pse.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

telechargement-1

SEYDOU GUEYE REPLIQUE A CHEIKH BAMBA DIEYE «La myopie politique renvoie à une vision sombre des choses»

Cheikh Bamba Dièye avait  presque tourné en dérision la récente sortie du chef du gouvernement …