Accueil / Education / MOUVEMENTS DE DEBRAYAGE Le  Grand cadre ferme l’école dès aujourd’hui

MOUVEMENTS DE DEBRAYAGE Le  Grand cadre ferme l’école dès aujourd’hui

Le Grand Cadre va débrayer aujourd’hui. L’objet de son courroux : le dilatoire du Gouvernement  dans l’exécution des accords signés.

Les syndicats d’enseignants renouent avec leurs plans d’actions, après une période d’accalmie saluée par la communauté éducative. Le Grand Cadre va observer aujourd’hui un débrayage d’avertissement, après l’expiration de leur préavis de grève. En conférence de presse hier, ils ont dénoncé les lenteurs notées dans l’exécution des accords signés avec le gouvernement du Sénégal. Des points qui s’articulent autour de l’application des accords signés en septembre 2016, le paiement intégral des rappels, l’application des critères de reclassement des enseignants, entre autres points. Le Grand Cadre fustige une telle attitude et demande à tous les enseignants de rester debout comme un seul homme, pour suivre le mot d’ordre de débrayage qui, selon  Oumar Waly Zoumarou, nouveau coordinateur, est une façon d’attirer l’attention des autorités et des partenaires sociaux sur la possibilité d’user d’autres moyens légaux pour faire face au sabotage du corps enseignant.  ‘’Depuis la rencontre de Saly en septembre 2016, initiée par le Ministère de l’Education nationale pour rétablir la confiance entre les enseignants et leur employeur, l’école sénégalaise n’a connu aucune perturbation dans son fonctionnement. Les enseignants, comme d’habitude, ont tenu promesse. Le Grand Cadre a observé une pause tout en restant vigilant. C’est pourquoi aucun mot d’ordre de grève ou de débrayage n’a été donné depuis l’ouverture des classes’’, a fait savoir M. Zoumarou. Qui estime par ailleurs que cette accalmie devait permettre au gouvernement d’accélérer la cadence dans le règlement des revendications des enseignants. Malheureusement, déplore-t-il, le gouvernement a choisi ce moment pour encore ralentir le pas. ‘’Les rencontres mensuelles annoncées par le Ministre de l’Education nationale ont changé de format pour ne devenir que de simples rencontres de causerie et de relaxation’’, fustige le Grand Cadre. Avant d’en rajouter cette couche : ‘’comme si cela ne suffisait pas, à chaque fois que l’occasion se présente, de hautes autorités déclarent à qui veut les entendre que tous les problèmes des enseignants sont réglés ou sont en train d’être réglés.’’ Ce qui est loin de la réalité’’, alerte le Grand Cadre.

Khady T COLY

À voir aussi

Vol de la bourse des étudiants : Les curiosités d’une affaire troublante

Malgré l’arrestation rapide de deux suspects, l’affaire du vol à la régie de paiement des …

Année scolaire 2016/2017- chute des taux de réussite, déficit des intrants de qualité, fuites et fraudes… Radioscopie d’une école en déperdition

L’année scolaire 2016/2017 a été relativement stable, sans perturbations récurrentes. Cela devrait être une année …