une amazones-1

Nafi Ngom Keita, Aminata Touré, Aissata Tall Sall : Amazones ou Dames de fer ?

En politique ou dans les affaires publiques qui engagent leurs responsabilités, elles font la fierté de la gente féminine. Certains les aiment jusqu’à les vénérer. D’autres les haissent et ne souhaitent que leur trépas. Mais elles ont, toutes les trois, la particularité d’être de vaillantes femmes qui, devant leurs convictions, ne songent point à rompre encore moins à fléchir.
Leurs âmes accoutumées aux grandes actions ne peuvent s’abaisser à des soumissions ou à de la subordination. on a beau les aimer ou les haïr, elles imposent le respect par leur personnalité forte et leur constance.

Elles partagent trois valeurs : la fertilité de l’esprit, la force des arguments et le magnétisme. Leur problème est d’être chacune de trop de confiance qui attire des foudres ou un danger sur elles. Mais chaque corps d’Etat aurait aimé avoir une Nafi Ngom Keita en son sein. Chaque parti politique aurait aimé avoir une Aminata Touré ou une Aissata Tall Sall.
Chacune d’elle cherche à se dépasser par des exploits dans leur action publique. Elles ne se laissent pas marcher sur les pieds. Nafi a refusé la forfaiture. Aissata combat l’imposture des affamés socialistes en quête de Marron-Beige ou pain-chocolat. Aminata a fait face aux comploteurs du Macky.

Elles ne tournent donc pas en rond. Quand elles décident de solder les comptes, elles deviennent volcaniques. Elles sont un égo grand qui dégage quand même un certain charisme. Nafi, Aminata et Aissata aiment les caractères forts comme les siens avec lesquels on ne s’ennuie pas. Que l’interlocuteur soit Président de la République, Pape, Khalif ou Roi, elles gardent leur sang-froid et assènent leur vérité avec une forte sincérité auréolée d’élégance. Elles n’hésitent pas à dire ce qu’elles pensent, parce que ne craignant aucune confrontation.

Nafi a dit à Macky Sall ce qu’elle pense sans broncher. Aissata a défié Tanor et a terrassé à Podor, le puissant Racine Sy qui se croyait invincible parce que bien boursier. Aminata a fait face à Khalifa à Grand-Yoff au Référendum et affronte l’arène du Saloum. Dans ces défis, aucune d’elle n’y a laissé des plumes car leur honneur n’abdique pas et leur conviction ne capitule jamais.
Elles inspirent le respect ou la crainte. Leurs mains qui caressent n’ont pas d’ongles. Elles ont des griffes. Paradoxalement, elles sont dans des champs d’action divergents. Mais elles dégagent en elles des effluves de courage, de ténacité, de force et même de férocité qui rendent mâle leur féminité.
Pourtant, Aminata et Aissata ont le sourire spontané, parce que charmeuses et affectueuses. Mais en réalité, elles deviennent pugnaces quand leur conviction est atteinte ou leur amour-propre blessé. Elles sont téméraires. Si Aissata Tall Sall est intrépide, Aminata Touré est caractérielle. Toutes les deux ont pourtant un sens inégalé de l’humour. La plus grande valeur qu’elles partagent avec Nafi Ngom Keita est l’esprit d’indépendance.

Qu’on le veuille ou non, elles possèdent une puissante personnalité et un magnétisme qui attire immédiatement l’attention. Dans une foule, elles sont vite remarquées parce qu’elles ne passent jamais inaperçues. Dames de fer ou Amazones, les combats ne les effraient pas. Ils les stimulent.

On les critique ou attaque selon des contingences politiciennes. Mais leurs contradicteurs ont tous pour elles un respect et même un complexe, surtout les hommes politiques hâbleurs qui les attaquent !

Le Piroguier

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… Une classe politique dépassée et déphasée

Le Sénégal a mal de sa classe politique. Les mêmes personnes occupent le champ politique, …

One comment

  1. CITOYEN SENEGALAIS

    Désolée mais cette mini touré n’a pas sa place ici, il faut mettre madame aîda mbodj.