Accueil / ACTUALITES / NDELLA MADIOR DIOUF : «Il faut que l’opposition accepte de dialoguer avec Wade »

NDELLA MADIOR DIOUF : «Il faut que l’opposition accepte de dialoguer avec Wade »

Sur la radio Safir Fm, la secrétaire générale nationale de la réconciliation nationale dans l’unité africaine (Rna) estime que tous les « leaders de ce pays sont stressés ». En en croire les propos de Ndella Madior Diouf, « si chacun campe sur sa position il n’y aura pas d’issue ». « Avec cette tension sectorielle on ne peut pas aller à l’élection », a avertit la responsable politique avant d’ajouter qu’« on va aller vers une catastrophe si rien n’est fait ». « Il faut que des gens se prennent comme volontaires pour aller voir le président Wade et les leaders de l’opposition pour discuter autour de la question », a-t-elle estimé. « Non seulement les candidats doivent s’entendre sur les décisions à prendre mais ils doivent aussi discuter avec le chef de l’Etat puisque c’est lui qui a la clé des solutions », a-t-elle analysé. La fille du leader politique Madior diouf remet sur table la sempiternelle question du dialogue entre le pouvoir et l’opposition. Selon elle « il n’est jamais trop tard pour bien faire ». Dans son argumentaire, M. Diouf estime que « toute guerre se termine par des discutions, des négociations autant les commencer. Je vois des haines qui disent que de gré ou de force nous irons à l’élection ». Elle souhaite que le président de la République soit accessible mais il faut que l’opposition aussi accepte de discuter. La secrétaire générale nationale du parti réconciliation nationale pour l’unité africaine(Rna) est d’avis que c’est « nous la nouvelle génération qui allons faire des démarches pour instaurer le dialogue ».

Fatou Diop


À voir aussi

Fin du procès Khalifa Sall: les parties saluent une procédure équilibrée

Rfi.frAprès cinq semaines d’audiences, le procès de Khalifa Sall s’est terminé ce vendredi 23 février …

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …