Accueil / POLITIQUE / Ndogou bleu des karimistes de Louga «Le pays va mal», selon Fallou Mbodj

Ndogou bleu des karimistes de Louga «Le pays va mal», selon Fallou Mbodj

 Fallou Mbodj, face à la presse, a dévoilé la situation du monde rural qui lui semble très préoccupante. De quoi interpeller les autorités qui, selon le coordonnateur des Karimistes, ont fait preuve de laxisme face à la famine qui menace les paysans et le cheptel.

Fallou Mbodj, coordonnateur de la plateforme des « Karimistes « , s’est dit peiné de se rendre compte que le Sénégal des profondeurs se porte mal. Le constat d’échec serait surtout lié, selon lui, à la non assistance au monde rural, notamment aux paysans qui attendent de l’Etat un soutien en vivres, tellement la famine menace. Cette situation de désolation qui n’épargne pas d’ailleurs le cheptel qui se décime par le manque d’eau et d’aliments de bétail requiert, selon Fallou Mbodj, une réaction immédiate des autorités qui ne devraient pas attendre d’assister à l’irréparable pour intervenir. Les partisans de Karim Wade sont revenus sur l’incarcération de l’ancien Ministre des l’Infrastructures, de l’Energie qu’ils qualifient « d’acharnement injustifié ». «Que dire de certaines personnalités qui ont été épinglées dans leurs et qui sont allées se refugier dans l’Alliance pour la République ( Apr) où elles bénéficient d’une protection ?», s’offusque le coordonnateur. Les partisans de Karim Wade de la capitale du Ndiambour qui ont peint un tableau très sombre des trois ans de règne du président Macky Sall, ont plaidé pour l’unité de tous les libéraux. «La population sénégalaise est très fatiguée à cause des errements et des tâtonnements du régime de Macky Sall. Le Pds a déjà fait et porté son choix sur notre frère Karim Wade, pour porter l’étendard libéral et renverser le régime en place en proie au doute et à l’improvisation. Ce qui ne manque pas de déteindre sur le quotidien des Sénégalais dont les conditions de vie, à tout point de vue, se sont précarisées. Nous devons rester unis pour revenir au pouvoir au soir de la Présidentielle de 2017», a précisé M. Mbodj.

Sidy THIAM

À voir aussi

Quand “les américains” se mêlent de l’affaire Khalifa Sall

A travers sa section américaine Manko Taxawou Sénégal dénonce les excès du Président Macky Sall …

Khalifa SALL et ses partisans se radicalisent

Chose promise chose due. Les partisans du maire de Dakar passent à la vitesse supérieure …