Accueil / ACTUALITES / Nécrologie : Le Président Sall salue l’œuvre et la mémoire de Cheikh Sidy Moctar Mbacké

Nécrologie : Le Président Sall salue l’œuvre et la mémoire de Cheikh Sidy Moctar Mbacké

Le président de la République a salué l’œuvre et la mémoire du défunt khalife des mourides Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké. Selon Macky Sall, le défunt Khalife fut « un grand bâtisseur et un continuateur de l’œuvre du Serigne Touba Khadimou Rassoul, fondateur de cette confrérie sénégalaise ». A la tête de la communauté mouride depuis le 30 juin 2010, Sérigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké est décédé ce mardi à l’âge de 92 ans, des suites d’une longue maladie, à Niary Ngayné, village situé non loin de la capitale du mouridisme, Touba, au centre du Sénégal. C’est dans ce cadre que le Président Sall s’est rendu à Touba à la tête d’une forte délégation composée, entre autres, du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, et du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye pour présenter ses condoléances. « La nouvelle de son rappel à Dieu nous a tous atterrés (…). Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké fut non seulement un guide religieux, un patriarche, mais aussi il fut un des doyens du pays », a souligné le chef de l’Etat. Par ailleurs, Macky Sall a évoqué la sagesse et la foi que le défunt khalife a toujours su inculquer à la communauté mouride et à la communauté religieuse de façon globale, à travers par exemple son discours d’apaisement entre les confréries. « Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké militait de même pour l’harmonisation des dates de célébration des fêtes musulmanes et sur différentes autres initiatives similaires », a rappelé le Président Sall avant de saluer « le grand bâtisseur et continuateur de l’œuvre de Serigne Touba que fut le défunt guide ». Toutefois, le président de la République s’est rendu à Darou Minane, où il a rencontré le nouveau khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, et lui a présenté les condoléances de la nation. « Serigne Mountakha Bassirou Mbacké est un homme avec qui nous avons non seulement la certitude que l’œuvre sera préservée, entretenue, mais avec l’aide de Dieu, il pourra bâtir de grandes choses pour l’islam et le mouridisme », a-t-il déclaré.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

GO: Raison d’Etat…d’âme

Maintenant, on s’habitue. C’est quand le Conseil Constitutionnel se déclare compétent dans une affaire, ou …

Les Saltigués prédisent un second mandat à Macky

Les saltigués ont annoncé, lors de leur cérémonie de «Xoy 2018 », un hivernage pluvieux et …