nafi-ngom-keita2 (1)

NÉPOTISME- Nafi Ngom Keita invitée à s’expliquer sur la location du siège de l’OFNAC

 Les partisans du Directeur du Coud ne laissent plus faire. Après les révélations qui pèsent sur leur mentor sur un supposé détournement de deniers publics, en conférence de presse, hier, la Coordination de l’Alliance pour la République (APR) du département de Podor crache non seulement sur le rapport fourni par l’OFNAC sur la gestion du COUD mais elle passe à l’offensive en accusant Nafi Ngom Keita de vouloir outrepasser ses prérogatives.

L’audit de Nafi Ngom Keita réalisé au Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) a  été fait dans la précipitation enfin de nuire au Dr Cheikh Oumar Hann. C’est le sentiment partagé par les partisans du Maire de Ndioum, Cheikh Omar Hann et par ailleurs Dg du Coud. À en croire le chargé de la Communication du responsable apériste, El Hadji Oumar Sow, « sa haine viscérale vis-à-vis  de M. Cheikh Oumar Hann est si manifeste qu’elle n’a pas  pu s’empêcher de demander son limogeage de la direction du coud. Ainsi, elle dévoile une autre facette de sa personnalité imbue qu’elle est d’une prérogative qui l’autorise à dicter au chef  de l’État ce qu’il doit faire ». Dans la foulée, le porte-parole du jour demande aux autorités d’enquêter sur la location de l’immeuble qui abrite le siège de l’OFNAC. « Madame Ndour devrait s’expliquer sur les raisons qui l’ont amené à aller louer des locaux en plein centre-ville pour le siège de l’OFNAC et nous dire la nature de ses liens de parenté avec le propriétaire de l’immeuble », clame-t-il.

Pour rappel, le Directeur général du Coud, Cheikh Oumar Hann, est accusé par l’OFNAC de détournement de deniers publics d’une valeur estimée à 400.000.000 F Cfa. Sur ce, les services de Nafi Ngom Keita ont déposé son dossier sur la table du procureur et lui demande de s’autosaisir.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

Rama-Yade-300x193 (1)

FRANCE-AFRIQUE Rama Yade cherche à se faire sponsoriser par des palais africains

L’ex secrétaire d’état aux Droits de l’Homme sous Nicolas Sarkozy, Rama Yade, entame ce jeudi …