Accueil / FAITS DIVERS / Il n’est pas mort, son sexe ni coupé

Il n’est pas mort, son sexe ni coupé

A Mbour, notamment à Saly Portudal, un homme aurait été découvert mort baignant dans une marre de sang, son sexe coupé et emporté. Que nenni ! Selon Libération, l’individu en question, identifié au nom de El Hadji, est encore vivant. Mieux, sa vie ne serait pas en danger. Le journal indique qu’il ne s’agit pas d’un ouvrier mais d’un malade mental qui avait établit ses quartiers à l’aérodrome de Saly. Son sexe n’a pas aussi été coupé et emporté. Originaire de Koungueul et manœuvre de son état, il est  sans domicile fixe,  Pour sa prise en charge, ce sont les autorités qui ont établi une réquisition.

À voir aussi

Déclaration du C25-Frn : Le temps de l’Action

Réunis pour examiner les dernières forfaitures du Conseil constitutionnel au sujet des candidatures à l’élection …

Une plainte annoncée contre Gaston

Gaston Mbengue risque gros ! Les férus de lutte sont très remontés contre par celui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *