Accueil / ECONOMIE / Next Einstein forum à Kigali- Macky vend sa révolution numérique !

Next Einstein forum à Kigali- Macky vend sa révolution numérique !

Au Rwanda où il participe au Next Einstein Forum (NEF), dont la première édition s’est tenue en 2016 à Dakar, le Président Macky Sall a étalé ses projets, chantiers et acquis dans le domaine du numérique.

Le président Macky Sall connaît très bien les sujets de transformation numérique et dispose déjà de nombreux projets sous le coude. Dans son discours parvenu à notre rédaction, Macky Sall s’est penché sur ses projets évoqués dans son programme numérique. 1 milliard de francs CFA, c’est le montant du financement annoncé par Macky Sall  en faveur des jeunes start-up et créateurs dans le domaine du numérique. ‘’Le Sénégal a mis en place, en janvier 2014, l’Université virtuelle du Sénégal qui compte cette année vingt mille étudiants et une vingtaine d’espaces numériques ouverts à travers le pays. Nous allons créer aussi un Parc des Technologies Numériques pour encourager la promotion de l’innovation et du développement de services numériques. Avec l’acquisition d’un supercalculateur de 537 teraflops, nous initierons, dès cette année, des licences, masters et doctorats en intelligence artificielle, Big Data, cyber sécurité, robotique, simulation numérique, calcul scientifique et modélisation, génétique moléculaire. De même, j’ai lancé le 15 mars dernier le premier forum annuel du numérique dédié aux jeunes, doté d’un Grand Prix du Chef de l’Etat pour encourager l’innovation numérique (40 000 dollars pour le 1er, 20 000 pour le 2e et 10 000 pour le 3e)’’, a détaillé le président Sall. Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Sénégal numérique 2025, il est envisagé la formation de 3000 personnes, par an, qualifiées dans les métiers liés à l’externalisation ou la sous-traitance, a-t-il ajouté. Ce n’est pas tout. Selon le président Macky Sall, l’Etat du Sénégal va octroyer 300 bourses d’études par an dans le domaine du numérique et la formation de 1000 personnes par an à l’entreprenariat numérique. «Toute cette dynamique ne peut pas éclore s’il n’y a pas de terreau fertile à la base (…), c’est-à-dire dès le jeune âge », a enfin admis le Président sénégalais. Il a donc souligné, à cet effet, l’augmentation du quantum horaire dans le domaine des sciences dans l’enseignement primaire et secondaire, soulignant aussi la formation de milliers de personnes par an dans le secteur et l’octroi de 300 bourses d’études numérique. Tout en affirmant être conscient qu’il reste beaucoup à faire car la science est évolutive, Macky Sall a affirmé que l’Afrique ne doit pas se contenter du discours lénifiant faisant d’elle le continent de l’avenir, mais plutôt poser les actes qui transforment le présent et façonnent le futur.

M BA

À voir aussi

Production industrielle :L’activité enregistre une hausse de 3,8%

La production des industries mécaniques, des matériaux de construction, extractives et de production d’énergie, a …

Négociations sociales :Le CNP fait son bilan

Le Conseil national du Patronat (CNP) du Sénégal a organisé, hier à Dakar, une journée …