Accueil / ECONOMIE / Ngoumba Guéoul : 21 milliards FCFA pour la réalisation de 7 projets-phares

Ngoumba Guéoul : 21 milliards FCFA pour la réalisation de 7 projets-phares

La communauté Khadre du Sénégal, à travers le président de la Fondation Cheikhna Cheikh Saad Bouh, Chérif Cheikh Atkhana Aïdara, a tenu  une conférence de presse au cours de laquelle elle a partagé les 7 projets-phares de cette localité. Il s’agit de la modernisation de la ville de NgoumbaGuéoul, capitale de la TarikhaKhadrya au Sénégal, et l’organisation de la 3èmeédition de la CIITK et le pèlerinage 2019 à Nimzatt à la fin du mois de Ramadan.

 L’idée de faire de Ngoumba Guéoul la capitale du Khadrya au Sénégal, lancée en 2007, est toujours à l’ordre du jour chez les populations. En conférence de presse, les initiateurs se sont encore exprimés pour ledit projet qui devait être totalement financé par l’ex-guide libyen, Mouhamar Kadhafi, mais qui tarde toujours à démarrer. À cet effet, le Comité d’organisation de la 3èmeédition de la CIITK et le pèlerinage 2019 à Nimzatt à la fin du mois de Ramadan, a profité de cette occasion pour présenter le projet de modernisation de la ville de NgoumbaGuéoul qui doit comporter 7 édifices de taille pour un coût global de 21 milliards FCFA. Selon le président de la Fondation Cheikhna Cheikh Saad Bouh, Chérif Cheikh AtkhanaAïdara, qui a présidé la rencontre, la priorité de ce projet repose sur la construction de la grande mosquée. Après viennent les autres réalisations, notamment l’aménagement d’une place publique moderne, la réalisation d’un palais Cheikhna Cheikh Saad Bouh, la mise en place d’infrastructures pour la tenue d’une foire annuelle internationale, l’érection d’un Institut Islamique dédié à Cheikhna Cheikh Mouhamed Fadel IbnouMamine, la réalisation d’un siège de la Fondation Cheikhna Cheikh Saad Bouh et la construction d’une zawiya dédiée conjointement à Cheikhna Cheikh Saad Bouh et à ses illustres fils, Cheikh Hadramé et Cheikh Al Makhfouz. Ainsi, de nombreuses démarches ont été tenues en vue de la mise en œuvre concrète de ces ambitieux projets au bénéfice de NgoumbaGuéoul et de la TarikhaKhadrya.

Tous ces projets, précise-t-il, seront réalisés sur une superficie de 15,53 hectares. En outre, un dispositif opérationnel sera mis en place pour la levée des fonds au niveau national et international. Il est prévu aussi un programme de partenariat avec le projet de modernisation des villes religieuses. Mais, avant le début des travaux, une étude d’impact environnemental sera réalisée afin de toutmettre sur les rails. Cette rencontre est aussi une opportunité de faire appel au gouvernement de la Mauritanie de prendre des mesures idoines de sécurité pour un bon déroulement de la conférence de Nimzatt. 13000 parcelles ont été déjà aménagées pour les populations de cette localité. Et il est également prévu des conférences de presse périodiques pour édifier la population sur l’avancée des travaux.

 

Ngoya NDIAYE

À voir aussi

Guerre commerciale au Nord: Les BRIC, la nouvelle alternative pour l’ Afrique de l’Ouest

 Il y a un an, les pays du Bric (Chine, Russie, Brésil, Inde) s’ étaient …

Légère dégradation du climat des affaires au Sénégal

Le climat des affaires s’est dégradé de 0,8 point, en variation mensuelle au mois d’avril …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.