Accueil / ACTUALITES / Niang grâcié par la fédération : Un Sénégalais vivant en France est à l’origine de la demande de grâce

Niang grâcié par la fédération : Un Sénégalais vivant en France est à l’origine de la demande de grâce

A l’origine de la demande de grâce de Mamadou Niang, il y avait un Sénégalais vivant en France, a révélé Doudou Sène, le secrétaire général de la Fédération sénégalaise de football (FSF), dans un entretien téléphonique avec l’APS. ‘’C’est un compatriote vivant en France qui a dû être gêné par l’affaire et qui a pris sur lui de faire le déplacement jusqu’à la FSF pour donner son avis », a précisé Doudou Sène.

Source : Aps
Il a estimé que l’intérêt du football sénégalais plaide pour un règlement interne de cette affaire et séance tenante il a pris son téléphone pour appeler Mamadou Niang, a ajouté le secrétaire général de l’instance dirigeante du football sénégalais.

‘’Le joueur nous a appelé au téléphone avant d’envoyer un courrier dans le même sens que la FSF. Le courrier est arrivé dimanche et en ce moment, nous étions au bureau en présence du président Mbaye Ndoye et son 3-ème vice-président, Cheikh Seck », a expliqué M. Sène.

Le président de la FSF a expliqué que le joueur ayant reconnu ses erreurs et ayant présenté, a poursuivi M. Sène, ‘’il n’est plus judicieux de poursuivre le processus devant la FIFA ».

‘’Il est vrai qu’entre temps, nous avons reçu un courrier en provenance de la FIFA qui a nous a demandé un complètement d’informations sur le différend », a rappelé Doudou Sène.

Mamadou Niang n’avait pas déféré à la convocation de l’équipe nationale du Sénégal arguant une blessure. S’il a prétexté une blessure, l’attaquant de l’OM ne s’est jamais présenté pour faire constater sa blessure comme le règlement le prévoit. Son club a attendu jusqu’au 15 juin pour envoyer un courrier justifiant son absence.

Pour tirer cette affaire au clair, la FSF avait envoyé un courrier à la FIFA pour dire le droit et prendre des sanctions contre le joueur mais aussi contre son club qui a attendu plus deux semaines après le début du stage pour envoyer un certificat médical prouvant la blessure de son attaquant.

Réagissant à cette saisine de la FIFA, Mamadou Niang dans un entretien avec le quotidien régional français, la Provence, s’est dit ‘’blessé et déçu ».

Parce qu’en plus de devoir rater le début du championnat avec son club, il ne serait pas dans les dispositions pour venir prêter main forte aux Lions qui ont besoin d’une victoire contre le Burkina Faso en début septembre pour se qualifier à la CAN 2008 prévue en janvier-février prochain au Ghana.

À voir aussi

Macky divise les étudiants

Le sit-in suivi de la marche des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar …

Autoroute à péage : L’Etat devant la Cour de justice de la Cedeao

La mort de trop ! Après l’accident mortel de l’italien survenu hier sur le péage, le …