Accueil / ACTUALITES / Niasse et sa coalition restent au sein du Front Siggil Sénégal

Niasse et sa coalition restent au sein du Front Siggil Sénégal

Qu’il s’agisse du Front Siggil ou de la CA 2007 un démembrement de cette structure dirigé par Moustapha Niasse, l’engagement est le même : « Il faut une unité de l’opposition pour faire face au régime de Wade ».Alors ils balaient d’un revers de main toute velléité de division au sein de leur structure commune.

Source : Le Matin
La Coalition Alternative 2007 s’est réunie hier pour, entre autres questions, aborder la lancinante équation de l’unité de l’opposition. À ce propos, M. Massène Niang, porte-parole du jour a commencé par déclarer que la CA 2007 constituait le noyau dur du Front Siggil Sénégal. Il a affirmé que le Front Siggil Sénégal est composé de patriotes et de personnes responsables que rien ne peut détourner de leur objectif ou ébranler. Réfutant toute possibilité de division ou de conflit, il affirme que les partis qui en sont membres ont tiré une leçon de la fameuse scission au sein de la Cpa.

D’Après lui, malgré les tentatives par le biais « d’une presse crédule » du régime en place qui cherche à semer la discorde, le Front Siggil Sénégal ne se laissera point distraire ni diviser. M. Niang a parlé de la position sur ce sujet de Moustapha Niasse, leader de l’Afp et responsable de la coalition en ces termes : « Moustapha Niasse est convaincu que l’opposition ne peut atteindre ses objectifs sans unicité ». À propos d’une éventuelle participation de l’Afp aux élections locales, le coordinateur du Msu répondra :  » Nous n’avons jamais parlé d’élections locales à la Ca 2007 ou au Front Siggil Sénégal, cependant, les partis sont libres d’en discuter dans leurs entités propres, mais la décision finale sera consensuelle « . Il ajoute que tout individu membre d’un parti est libre de donner son opinion qui n’engage que lui et que tout rejaillissement néfaste sur son parti sera réglé en son sein. Il apparaît qu’aucun mot d’ordre au niveau du Front Siggil Sénégal n’a encore été donné officiellement en vue de ces élections locales.

Il a été quand même dit par M. Niang que l’ensemble des informations recueillies par le Fss sera communiqué à la base qui en prendra connaissance et par la même occasion, ses responsabilités d’autant plus qu’elle est tout autant concernée par les assises nationales à venir. Ce sujet a d’ailleurs été abordé par M. Massène Niang qui a affirmé qu’elles se feront avec ou sans le Président Abdoulaye Wade, du moment que la population sénégalaise sera représentée par l’ensemble des segments qui la structurent. Lors de ces assises, il s’agira de préconiser des solutions pour le redressement de la situation nationale.

La coalition compte ainsi obliger le Chef de l’Etat à les recevoir et apporter des solutions face à ces problèmes, au cas échéant, il se heurtera à « une révolution populaire » qui se traduira par un boycott général dans tous les secteurs. M. Massène conclura ainsi :  » Le président Wade sera bien obligé à ce moment-là de nous écouter  » M. Niang a évoqué par ailleurs « les sommes faramineuses » qui ont été englouties dans la construction des « routes de l’Anoci » en évoquant notamment l’affaire Bara Tall. Le rapporteur de la Ca 2007 prédit qu’il sera impossible de livrer ces infrastructures à temps à cause des problèmes de trésorerie qui se posent ; il estime d’ailleurs que la construction de ces routes n’était ni obligatoire ni urgente.


À voir aussi

Les invalides de guerre assiègent le Palais

Restés 6 mois sans pension, les invalides de guerre ont assiégé hier le Palais. Ils …

Amadou Ba et Mary Teuw font la paix

Les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Economie, des Finances et du Plan, respectivement Mary …