Accueil / POLITIQUE / Niger- Les 20 millions de Macky Sall divisent les Sénégalais

Niger- Les 20 millions de Macky Sall divisent les Sénégalais

Les Sénégalais du Niger sont à couteaux tirés à cause de l’argent que le Président de la République, Macky Sall, leur a offert lors de son séjour à Niamey, à l’occasion du sommet du CILSS. Retour sur un feuilleton aux allures de rififi.

Un vent de tempête s’est abattu sur la communauté sénégalaise établie à Niamey. La raison: une discorde met sens dessus-dessous l’Association des femmes et celle des hommes autour d’une enveloppe d’un montant de 20 millions de FCFA, remise par le Chef de l’état Macky Sall lors de son dernier passage au Niger pour les besoins du sommet du CILSS. En effet, l’argent a été remis devant la communauté sénégalaise que le Président recevait, et l’ambassadeur du Sénégal au Niger, Son Excellence Kader Agne, un ex consultant et prestataire de plaques minéralogiques basé à Niamey, il y a quelques années. Que s’est-il réellement passé ? Dans ses déplacements officiels en Afrique et dans le reste du monde, le Chef de l’état Macky SALL fait preuve de largesses à l’endroit de la communauté sénégalaise pour soutenir ces milliers de femmes, d’hommes dans leurs domaines respectifs.

Dans sa magnanimité, le locataire du palais Roume de Dakar a encore dégainé 20 millions de FCFA en faveur des Sénégalais établis au Niger. Selon des sources dignes de foi parvenues à Confidentiel Afrique, l’enveloppe a été scindée en deux : dix millions à l’Association des femmes sénégalaises du Niger (ASFEN) que dirige Mme Aïda Thiam, ex agent de Bank Of Africa Niger, aujourd’hui à la retraite, et une autre tranche de 10 millions de FCFA à l’Association des hommes dirigée par Mor Ndiaye. L’argent, selon des informations de Confidentiel Afrique, a été remis à l’ambassadeur du Sénégal au Niger, qui a demandé aux deux entités de se préparer à recevoir leur enveloppe. Point de friction : l’argent devra être domicilié dans deux comptes bancaires distincts, sous la supervision des présidents respectifs des deux associations. Cette position partagée par certains membres des deux entités, n’enchante guère la grande majorité de la troupe. Seulement le hic, c’est que l’association masculine a ouvert précipitamment un compte bancaire, lundi dernier, à Bank Of Africa Niger, sans le renflouer avec les 10 millions FCFA qui leur revient de droit. Du côté des femmes, c’est aussi le grand chambardement. Elles attendent de voir la couleur de l’argent et l’utilisation de ces fonds a fait l’objet de divergences tenaces.

Aux dernières nouvelles, Confidentiel Afrique a appris que l’ambassadeur Kader Agne (frère cadet de l’ancienne ministre Aicha Agne Pouye) s’est envolé vers Dakar, laissant derrière lui une situation mi-figue mi-raisin qui s’enveloppe de beaucoup de points d’interrogations. A Niamey, la communauté sénégalaise claque la langue de jour comme de nuit, évoquant une promesse de 100 millions FCFA que devra leur remettre le FAISE (Fonds d’appui des Sénégalais de l’Extérieur) dans l’optique de financer les projets des femmes sénégalaises. Le parti présidentiel (APR), bien implanté au Niger grâce à l’entregent du milliardaire sénégalais Harouna Dia, établi au Burkina Faso, est dirigé par Mme Soukeyna Kane. L’argent devant provenir du FAISE -qui se fait désirer- peine encore à tomber dans l’escarcelle des deux entités légalement constituées. Les femmes de l’APR ont déjà reçu des mains de l’ambassadeur Kader Agne une enveloppe de 2300 Euros en guise de soutien politique, a confirmé une source à Confidentiel Afrique.

K. T. COLY

À voir aussi

Fatoumata Niang Ba: « Notre parti est le parent pauvre de BBY »

À quelques mois de l’élection présidentielle de 2019, le leader de l’Union pour le Développement …

Karim réclame sa pièce d’identité à Aly Ngouille

Après avoir versé sa caution à la Caisse des Dépôts et Consignations, Karim Wade va …