Les stands du marché de Maiduguri après une attaque de Boko Haram, le 22 juin 2015. © AFP
Les stands du marché de Maiduguri après une attaque de Boko Haram, le 22 juin 2015. © AFP

Nigeria : plusieurs morts dans une double explosion sur un marché

Selon des témoins, une double explosion a eu lieu jeudi sur le marché central de Gombe, la capitale de l’État du même nom, dans le nord-est du Nigeria, tuant de nombreuses personnes.

Pour l’instant, aucun bilan n’est disponible. Mais des témoins font état de plusieurs personnes tuées à la suite d’une double explosion, le 16 juillet, sur le marché central de Gombe, dans le nord-est du Nigeria.

« La première explosion a retenti vers 17 heures 20 (16 heures 20 TU) devant une boutique de chaussures remplie de clients venus faire leurs courses en vue de la fête de l’Aïd [el-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne musulman du ramadan, ndrl], et la seconde à peine deux minutes plus tard, à proximité immédiate », selon Badamasi Amin, un marchand qui dit avoir lui-même transporté trois cadavres.

« J’étais à environ 70 mètres de là, je parlais avec un ami qui était venu me voir quand la première bombe a explosé devant un magasin de chaussures. Il y avait beaucoup de monde [dans le marché] à ce moment-là », a-t-il rapporté. Et d’ajouter : « Je me suis précipité, avec plein d’autres personnes, pour aider les victimes. Nous essayions d’aider les blessés, quand il y a eu une autre explosion devant une boutique de porcelaine, juste en face du magasin de chaussures. De nombreuses personnes ont été tuées et il y a eu de nombreux blessés. »

« Une scène de chaos »

Ali Nasiru, un autre marchand qui se trouvait dans une allée parallèle à celle de la double explosion, dit s’être rendu sur les lieux juste après les détonations.

« Ce que j’ai vu était une scène de chaos : il y avait des personnes gisant sans vie au sol, et d’autres qui souffraient de blessures. Les commerçants et les clients aident à l’évacuation des victimes vers l’hôpital. Je ne peux pas dire combien de personnes ont été touchées mais il y en a beaucoup », a-t-il déclaré.

Jeune Afrique avec AFP

 

Voir aussi

direc

Cojer- Macky Sall confirme Thérèse Faye jusqu’en 2019

Le Prèsident de la République a présidé ce samedi, en sa qualité de secrétaire général …