téléchargement

Nomination des transhumants- Mansour Ndiaye tape fort sur Macky

L’arrivée massive des « déserteurs » du Pds et ses souteneurs  de l’époque dans les prairies marron risque de couter cher au président de la République, Macky Sall. En effet, son « frère d’armes », Mansour Ndiaye par ailleurs membre influent de Benno Siggil Senegaal (Bss), dans une conférence de presse, a vivement dénoncé la promotion des transhumants au détriment des vaillants combattants de Bss. Selon lui, « Macky a trahi l’héritage de Benno Bokk Yaakaar (Bby) ».

La dernière nomination est celle de Djibo Kâ,  un des transhumants, qui fait grincer les dents de certains leaders de Benno Bokk Yaakaar (Bby). Si certains décident de ne pas piper mot, d’autres par contre préfèrent alerter. C’est le cas du président de l’Union pour la démocratie et la réforme/Doley Yaakaar, Mansour Ndiaye, qui n’est pas du content de la gestion de Macky Sall surtout le traitement réservé aux leaders de Benno Book Yaakaar (Bby). « Il faut avoir le courage de le dire, le président Macky Sall est  responsable de la situation délétère qui prévaut au sein de la coalition qui l’avait porté triomphale au pouvoir mais aussi dans le pays en refusant tout dialogue direct avec l’opposition. Ensuite, je l’accuse d’avoir trahi l’héritage de Benno Book Yaakaar (Bby) pour nous avoir imposé dans une réunion l’idée d’accepter les transhumants, qui nous ont combattus, hier, avec tous les moyens de répression », décrie-t-il.

Ce qui a le plus révolté Mansour Ndiaye, c’est la nomination des dignitaires de l’ancien régime dont certains ont été cités dans des malversations et dont les dossiers sont encore entre les mains de la justice.  « Certains parmi eux ont été cités dans les affaires de mauvaises gestions et malversations financières. Nous qui avions donné corps et âme contre le tout-puissant régime du président Abdoulaye Wade, nous sommes, aujourd’hui, laissé en rade au détriment des gens que les Sénégalais ont vomis », dénonce  le Président de l’Union pour la démocratie et la réforme/Doley Yaakaar. Ne voulant pas se laisser abattre, Mansour Ndiaye annonce certaines démarches. « Nous ne pouvons pas continuer aveuglément à suivre Macky Sall. Nous allons, aujourd’hui, nous recentrer sur la situation du peuple. Nous sommes sur d’autres horizons pour le peuple sénégalais. Mais, je réclame mon ancrage dans Benno Siggil Senegaal (Bss), où nous avons fait un excellent travail durant ces trois dernières années », soutient-il. Abordant la question du chômage des jeunes, qu’il assimile à la bombe qui hante le sommeil de l’actuel régime, Mansour Ndiaye estime que le sujet mérite un « débat public ».

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-7

ME AÏSSATA TALL SALL  “Le 25 janvier, on passera aux choses sérieuses ”

“Ce renvoi s’explique parce que nous appelons, dans notre jargon judiciaire et de procédure, la …