7990060-12432093

Non-respect par le gouvernement des engagements signés : Le Grand cadre menace de donner 20/20 à tous les candidats du Cfee

Le Grand cadre des syndicats d’enseignement, dirigé par Abdou Faty, menace de boycotter les corrections du Baccalauréat et du Bfem mais aussi de donner une note de 20/20 à tous les candidats du Cfee, si l’Etat ne respecte pas les accords signés en février 2014.

 Au moment où les candidats au Bfem et au Baccalauréat se concentrent pour les préparatifs des examens qui se profilent à l’horizon, le Grand cadre brandit des menaces sur le bon déroulement de ces examens. « Depuis un certain temps, l’Etat traîne les pas dans l’exécution des actes qui dorment dans le circuit administratif », dénonce Abdou Faty, coordonnateur de l’un des 2 Grands cadres, souligne que même le ministère a reconnu ce blocage en évoquant une panne. « Ce qui est un scandale et c’est inadmissible pour un Etat. Les arrêtés d’admission au Cap et au Cep qui concernent des milliers d’enseignants depuis maintenant une année, l’administration dit qu’ils sont perdus. Ce qui est intolérable », a-t-il regretté dans les colonnes du journal Le Populaire. « Jusqu’à présent, Serigne Mbaye Thiam n’a rien fait. Pis, il a organisé le mouvement de mutation des enseignants à Dakar avec tous ses dysfonctionnements, alors que le Chef du gouvernement l’avait instruit de l’organiser à Saly », poursuit-t-il.

Compte tenu du fait que le gouvernement tarde à mettre en œuvre les accords signés en février 2014, il donne un ultimatum. « Si d’ici le 31 juillet, l’Etat ne bouge pas, nous demanderons à tous nos camarades de boycotter la surveillance du Bfem et d’aller en vacances », avertit-il. Pour lui, il est inadmissible que les ponctions sur les salaires ne soient toujours pas restituées, malgré les instructions du président de la République pour apaiser le climat scolaire. « Nous allons nous inscrire dans un boycott de la correction du Cfee. Et s’ils n’y a pas de boycott, nous donnerons à tous les enfants 20/20 ; ça c’est sûr. Nous l’avons fait une fois et nous allons refaire cela si l’Etat ne bouge pas ».

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …