ECONOMIE

NORMALISATION DE L’ÉCONOMIQUE DU SÉNÉGAL- Pour le renforcement de la capacité de tous les acteurs

  • Date: 14 juin 2016

Le Sénégal, en partenariat avec la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CDEAO), a rencontré, hier, des experts du secteur de normalisation économique dans un hôtel de la place. Cette réunion s’est inscrite dans le cadre du renforcement de la capacité de tous les acteurs évoluant dans l’économie.

Le Sénégal a tendance à rencontrer des problèmes de sécurité dans presque tous les domaines économiques et industriels. C’est peut-être dans cette perspective que les acteurs de ces différents secteurs se sont réunis dans pour le respect de certaines normes. « Tout ce qui peut être des produits pharmaceutiques, cosmétiques, des denrées de consommation presque tout ce qui entre  dans la vie de l’être humain doit respecter un certain nombre de critères. C’est dans ce  cadre qu’on s’est réuni, ce matin (hier), pour renforcer la capacité de tous les acteurs qui sont dans ce secteur », a fait savoir Mamadou Diop représentant du ministre de l’Industrie et des Mines.

Selon lui, les produits que les gens s’échangent dans le commerce doivent répondre à certains nombre de critères du point de vue qualité, sécuritaire et sanitaire et ces derniers sont appelés d’une manière générale les normes. L’importance de la normalisation, dans le domaine économique, constitue le respect d’un certain nombre de critères. Ceci, pour dire que tel produit respecte les conditions d’utilisation ou de consommation.

Par ailleurs, les produits périmés vendus sur le marché deviennent, à cet effet, très récurrents dans le pays. Pour M. Diop, c’est un phénomène qui n’a rien à voir et qui peut arriver partout même dans les pays développés. «  Mais ce n’est pas facile de dire que la faille se trouve à tel niveau ou un tel autre niveau. Il y a le problème de fraude ; pratiquement on en parle tous les jours », ajoute-t-il.

Notons que depuis très longtemps, le Sénégal a eu une forte  expérience en matière de normalisation. Les fonctionnaires sénégalais qui travaillent à l’Association sénégalaise de normalisation (ASN) participent  à toutes  les réunions nationales, tous les ateliers  et les séminaires qui sont organisés dans la sous-région.

Khady Thiam Coly

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15