Accueil / SOCIETE / Notre confrère Farba Alassane Sy tire sa révérence

Notre confrère Farba Alassane Sy tire sa révérence

Il était jeune, toujours souriant, bon journaliste et travailleur acharné. Il est mort à la fleur de l’âge (33 ans), ce mardi 31 mai 2016, sans même donner le temps à ses amis et proches de lui dire au revoir. Hier matin, il a quitté son domicile pour rejoindre son lieu de travail au siège de l’Autorité de régulation des télécommunications et postes (Artp). Pris de malaise dans l’ascenseur, il est tombé en syncope. Évacué à l’hôpital, Farba Alassane Sy a rendu l’âme. Ancien enfant de troupe, il avait, en effet, des antécédents cardiaques. C’est un  jeune qui a pu capitaliser beaucoup d’expériences professionnelles en journalisme et communication grâce notamment à sa compétence et son dévouement au travail bien fait. Et ce n’est pas tout, il en voulait encore. Toujours prouver qu’il fait partie des meilleurs ; de la crème. On le sentait dans les actes qu’il posés, ses paroles, ses récits, ses rappels de souvenirs, son calme olympien… En somme, sa sagesse. Et ce, malgré son jeune âge. Que 33 hivernages. Hélas, il est parti vraiment jeune.  33 ans, c’est peu ! Oui, une si courte existence certes, mais une vie bien remplie par cet ancien enfant de troupe, formé à bonnes écoles, entre Dakar-Bango à Saint-Louis du Sénégal et la France. Farba, le Papa poule modèle est parti, laissant derrière lui, un personnel de l’Artp orphelin, meurtri. Que Dieu guide surtout les pas de vos enfants qui, à coup sûr, vont souffrir de ta longue absence…, de ton long voyage au ciel…pour répondre à l’appel urgent de Dieu, le Tout-Puissant, le Miséricordieux… certainement pour une autre mission….d’autres missions, mais ailleurs ! Que  Dieu l’accueille au Paradis et Rewmi Quotidien  présente ses  sincères condoléances à sa famille, à ses collègues et à tous les journalistes.

Repose en paix Farba Alassane Sy !

À voir aussi

Linguère : 122ème édition du Magal de Mbacké Baari le Khalif exige la modernisation de la cité

Mbacké Baari une cité religieuse mouride du département de Linguère a abrité le jeudi  10 …

Insultes sur les réseaux sociaux- Faut-t-il bruler la toile?

Les réseaux sociaux sont transformés en foire d’insultes. Cachés derrière leurs écrans, des personnes déversent …