Accueil / POLITIQUE / Nouveau bureau de l’Assemblée nationale Grand-Yoff exige sa dissolution pour non-respect de la parité

Nouveau bureau de l’Assemblée nationale Grand-Yoff exige sa dissolution pour non-respect de la parité

Pour non-respect de la loi sur la parité, le nouveau bureau de l’Assemblée nationale est illégitime et doit être dissout. C’est l’exigence des jeunes de BBY de Grand-Yoff.

Les jeunes de la coalition Benno Bokk Yakaar de la Commune de Grand-Yoff (Dakar) ont trouvé à redire, hier, sur la mise sur pied du nouveau bureau de l’Assemblée nationale. En conférence de presse, son coordonnateur, Nourou Niang, peint sous les couleurs d’illégitimité ce bureau qui fait fi des critères de parité. A l’en croire : «Nous déplorons jusqu’à la dernière énergie l’installation du nouveau bureau de l’Assemblée nationale du Sénégal. Moustapha Niasse et camarades ont tordu le cou à la loi sur la parité dûment votée et promulguée dans notre pays et ce, depuis 2008. Nous nous offusquons contre cette attitude qui fait régresser notre démocratie. Nous, partisans de la mouvance présidentielle, ne devons pas être des hypocrites. En 2007-2008, nous avions combattu une cause noble, à savoir le respect des lois en vigueur dans notre pays. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Moi, personnellement, cela m’avait valu des déboires et on m’avait exclu du Pds. J’ai fini par rejoindre le Président Sall. Je crois toujours à ses idéaux. On n’acceptera jamais qu’on viole nos lois». Nourou Niang de poursuivre : « Je lance un appel solennel au Président Niasse pour une dissolution immédiate de ce nouveau bureau qui fait la honte de notre démocratie. Par exemple, à la position de Pape Diop, on devrait mettre une femme. Il est mal fait et il urge de le dissoudre purement et simplement. Néanmoins, nous croyons en la vision politique de son Excellence M. le Président de la République Macky Sall. Nous allons le soutenir là où le besoin se fera sentir», dira le chef de file des jeunes de la mouvance présidentielle de Grand-Yoff.

K T COLY

À voir aussi

La maison du parti socialiste sous haute surveillance

En raison de la réunion du bureau politique du Parti socialiste, la maison du parti …

Exclusion de Khalifa et Cie Barth :  » si Tanor ne lance pas la vente des cartes nous le ferons… »

Au moment où le secretariat exécutif national parle de leur exclusion du Parti socialiste, Barthélemy …