SOCIETE

Nouveau code des collectivités locales: Diouf Sarr invite les acteur au travail

  • Date: 17 février 2016
 Le  ministre de la Gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr, a reçu hier,  Khalifa Sall et ses collègues maires des communes du département de Dakar autour d’une table pour échanger sur le nouveau code général des collectivités locales. C’est une première depuis l’entrée en vigueur de cette réforme en 2014. Tenue à huis clos, dans les locaux du ministère de la Gouvernance locale, cette rencontre s’inscrit, selon le ministre Diouf Sarr, dans la cadre de la mise en œuvre des conclusions issues de la réunion du 09 février 2016.

 Une réunion initiée par le Premier ministre Mahammed Dionne pour renforcer la décentralisation autour des problématiques de la gouvernance locale et du renforcement des collectivités locales.
Autrement dit, c’était pour permettre aux élus du département de Dakar, d’apporter leurs critiques et contributions au document préparatoire du prochain conseil interministériel consacré au partage et à la validation du rapport d’évaluation de la première phase de l’Acte III de la décentralisation. Ainsi, prenant la parole dès l’entame des travaux pour décliner le menu des discussions, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr a invité ses collègues de la capitale à «travailler dans un style assez relaxe». «Nous sommes entre nous», a ainsi déclaré le ministre Diouf Sarr sur un ton décontracté.
 A son tour, prenant la parole au nom de ses collègues élus du département de Dakar, Khalifa Sall, le maire de la ville de Dakar a salué cette nouvelle démarche du ministre de la Gouvernance locale visant à impliquer les élus de Dakar dans la réflexion autour du document d’évaluation de cette réforme. En effet, le maire socialiste de la capitale a affirmé qu’il n’a jamais été associé dans les échanges autour de cette réforme. «J’avoue que c’est la première fois que je participe à une réunion sur l’acte III de la décentralisation. Je n’ai jamais assisté à une réunion sur l’acte III, », a fait savoir Khalifa Sall. Poursuivant son propos, le maire de la ville de Dakar a toutefois affirmé sa disponibilité et celle de ses collègues à jouer pleinement leur partition, dans ce débat au nom de l’intérêt des populations qu’ils représentent.
Rewmi.com/FBF
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15