Accueil / ACTUALITES / Nouveau gouvernement A la découverte des promus

Nouveau gouvernement A la découverte des promus



Ministère de la culture : Encombrant, Abdou Aziz Mbaye quitte le Palais


Abdou Aziz Mbaye, le désormais ex-directeur de cabinet du président de la République, atterrit à la culture, en remplacement de Youssou Ndour. Ce nouveau ministre, à la nationalité française qui lui a permis de travailler pour le compte de l’Union européenne, comme ambassadeur dans le Pacifique, plus précisément, aux îles Fidji, a un carnet d’adresses très fourni qui lui ouvre les portes de certaines chancelleries occidentales. Il fut fonctionnaire scientifique au Programme Stratégique Européenne de Recherches et Développement dans le domaine des Technologies de l’Information (ESPRIT), avant de rejoindre, comme administrateur principal, la Direction Générale de l’Industrie, pour traiter de questions générales sur la compétitivité technologique et industrielle européenne. A ce titre, il a été un des membres du comité d’organisation du premier Sommet G7 sur la Société de l’Information à Bruxelles en 1995. Il fut aussi admis au Centre National de la Recherche Scientifique en 1983, comme chargé de recherches titulaire. C’est lui qui reprend les dossiers de la culture. Que fera-t-il d’Omar Pène et des autres musiciens, conseillers de Youssou Ndour ?



Ministère des Sports :

Mbagnick Ndiaye un homme du sérail aux commandes


Militant et responsable de la première heure de l’Apr, Mbagnick Ndiaye est le successeur de Malick Gackou à la tête du ministère des sports. Le président de l’Ong « Ndef leng » est en terrain connu. Président de la fédération sénégalaise d’escrime, il vient de rempiler à la tête de la Confédération africaine d’escrime (CAE). Le sénégalais, avec 15 voix contre 11, s’est imposé devant son adversaire algérien, Raouf Bernaoui, au cours de l’assemblée générale de l’instance.

Elu pour la première fois en 2008, Magnick Ndiaye est réélu pour un nouveau mandat de quatre ans. Mbagnick Ndiaye, dont la nomination coïncide avec l’arrivée du Russe Alicher Ousmanov à la tête de la Fédération internationale d’escrime (Fie), pourrait bien bénéficier de l’appui de ce dernier.Vice président de l’Union des confédérations sportives africaines et membre de la commission administrative et financière du Cssa (Conseil supérieur du sport en Afrique), l’actuel président de la Cae a de quoi faire basculer les choses, en sa faveur, dans ce département. En tout cas, il hérite d’un dossier complexe qu’est la question du football qui risque d’entrer en crise, si l’Etat continue de s’immiscer dans son fonctionnement.



Thierno Alassane Sall :

De l’Artp au transport


Alors qu’il était en train de tenter de mettre de l’ordre au niveau de l’Artp, en mettant un terme aux factures téléphoniques salées de l’Artp, en trouvant un système pour bloquer tout appel émis vers un portable à partir du fixe, le désormais ex-patron de l’Artp, Thierno Alassane Sall, devient le nouveau ministre du transport et des infrastructures. Un secteur qui a besoin, également, de réorganisation, vu l’anarchie qui le gangrène.

Ministère des Affaires étrangères :

Mankeur Ndiaye, un diplomate aux affaires


Le nouveau patron de la diplomatie sénégalaise s’appelle Mankeur Ndiaye. Jusqu’ici ambassadeur du Sénégal en France, poste où il a été nommé depuis le mois de mai dernier, après l’arrivée au pouvoir de Macky Sall, le nouveau patron de la diplomatie sénégalaise est en terrain connu. Il représentait le chef de l ’Etat à Bamako. Et c’est lui qui a orchestré, de main de maître, l’exfiltration du président déchu, le Général Amani Toumani Touré à Dakar. Dix ans durant, il a incarné, à lui tout seul, dans le secret du cabinet de Cheikh Tidiane Gadio, l’écriture diplomatique du pays. Ce diplomate à la plume alerte, fleurie et habile, a également un sens consommé des relations humaines. A 52 ans, ce natif de Dagana, revient dans un département qu’il connaît parfaitement. Apolitique, appliqué et avisé, avec lui, le Sénégal pourrait faire entendre sa voix dans le concert des nations. Conseiller des Affaires étrangères principal, Mankeur Ndiaye est père de trois enfants.



Nommé Ministre de l’enseignement supérieur :

Mary Teuw Niane pour concrétiser l’Université du Sine Saloum de Macky Sall

Le Recteur de l’Université Gaston Berger, le Professeur Mary Teuw Niane a été nommé Ministre de l’enseignement supérieur. Une nomination qui va, sans doute, être saluée par les acteurs de l’enseignement et par la communauté universitaire du Sénégal. Mais, en dehors de la crise qui secoue les universités, notamment, l’Ucad, le nouveau Ministre serait surtout sollicité pour finaliser le projet de Macky Sall concernant l’Université du Sine Saloum dont il avait annoncé la mise sur pied après le conseil des ministres décentralisé à Kaolack. Ce projet de création d’une université du Sine-Saloum de Kaolack (Ussk) était au menu d’un forum de réflexion auquel avaient pris part, à Kaolack, plusieurs universitaires dont le Professeur Mary Teuw Niane de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB). Le nouveau Ministre, désormais, chargé du dossier, avait indiqué qu’il faut « inverser la tendance et transformer en techniciens et ingénieurs les 70% des bacheliers littéraires issus, chaque année, des lycées sénégalais, à travers la mise en place d’une licence de transition de quatre ans, afin de les adapter aux filières scientifiques et techniques ».

Pathé Seck Ministre de l’Intérieur:

Un Général pour ramener de l’ordre dans le pays

Le Général de corps d’armée Pathé Seck est un officier supérieur sénégalais, né le 29 novembre 1945 à Louga, ayant exercé les fonctions de Haut Commandant de la Gendarmerie de la République du Sénégal et d’ambassadeur. Il est Ministre de l’Intérieur de la République du Sénégal, depuis hier, dans le deuxième gouvernement Abdou Mbaye, en remplacement de Mbaye Ndiaye, emporté par la manifestation des thiantacounes. Mon général revient pour apporter de l’ordre car, il serait doué pour avoir été au commandement de plusieurs opérations. D’ailleurs, c’est depuis 1973 qu’il est commandant de Compagnie d’instruction des armées.



Abdoulatif Coulibaly :

Un journaliste prend la parole du gouvernement


Abdou Latif Coulibaly est un journaliste sénégalais, né à Sokone. Éditorialiste réputé, journaliste d’investigation reconnu, ses enquêtes, ses reportages et autres articles font autorité dans le paysage médiatique de son pays. Il fait montre d’un franc-parler et d’un courage intellectuel qui font de lui l’un des meilleurs journalistes sénégalais contemporains. Depuis une vingtaine d’années, au groupe de presse privé Sud Communication au Sénégal, il assume de hautes fonctions administratives et éditoriales. Il est, actuellement, directeur de l’Institut supérieur des sciences de l’information de Dakar (ISSIC).



Les inconnus du groupe


Abdoulaye Baldé, Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, est un universitaire et responsable politique à Kolda, membre des premières heures de l’Apr

Madame Arame Ndoye, Ministre de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités locales, a pris une partie du département, alors dirigé par Cheikh Bamba Dièye.

Mamadou Talla, Ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et l’Artisanat, également, s’offre d’un département, après le morcellement de certains ministères.

Ensuite, il y a Madame Seynabou Gaye Touré, Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais, chargée des Sénégalais de l’Extérieur. Diplomate de formation, elle va épauler Mankeur Ndiaye.



Sambou BIAGUI

REWMI QUOTIDIEN

À voir aussi

Procès faux médicament: Les pharmaciens non satisfaits du verdict

Suite au verdict rendu le 04 décembre dernier sur l’affaire des faux médicaments à Touba …

L’éducation en ébullition: Débrayages et grèves à partir demain

Après le secteur de la santé, l’éducation va connaître des perturbations à partir de demain,  …