Accueil / SPORT / Le nouveau Real Madrid renverse le Barça de toujours

Le nouveau Real Madrid renverse le Barça de toujours

Les ‘Merengues’ ne donnent aucune possibilité de ‘remontada’ à leurs adversaires et s’imposent 2-0 face à un FC Barcelone qui aura beaucoup souffert et réagi trop tard.

Si à l’aller les hommes de Zidane ont été létaux en contre, au Bernabéu il ont vaincu le FC Barcelone en le prenant à son propre jeu : ils ont désarmé les ‘Blaugranas’ en s’accaparant le ballon.

La première mi-temps s’est apparenté à un monologue pour le Real Madrid. Les entraîneurs des deux équipes ont surpris avec des compositions étranges mais celui qui a fait les bons choix au final, c’est Zidane, comme très souvent. Valverde a lancé un 3-5-2 inédit au ‘Can Barça’ et les ‘Blaugranas’ ont été à la merci du Real Madrid dès le premier acte. Par chance pour eux et pour leurs supporters, il se sont adaptés au fil du match, méritant même de réduire le score lors d’une plus qu’acceptable deuxième période.

La merveille d’Asensio

Mais, lors de cette première période, le Real Madrid fut un véritable rouleau compresseur. Les ‘Merengues’ ont déroulé en attaque et le Barça a de nouveau souffert, cette fois-ci sans un Aleix Vidal sur qui rejeter la faute et avec un Sergi Roberto qui a vécu un véritable cauchemar.

Le premier but est arrivé sur une frappe lointaine. Asensio a laissé pantois tout le stade madrilène avec un boulet de canon des 28 mètres, pétrifiant Ter Stegen. Un nouveau but merveilleux de l’Espagnol. Les ‘Blaugranas’, regardant avec insistance leur banc et essayant de s’expliquer ce qu’il s’était passé, avaient à peine quitté leur moitié de terrain lors des 15 premières minutes.

Le but du 2-0 est arrivé un peu plus tard sur une nouvelle étourderie défensive des visiteurs. Premièrement, Busquets s’endort sur le dégagement d’un ballon et ensuite, Umtiti laisse Benzema le devancer dans la surface, lui dérober le ballon pour le voir ensuite crucifier Ter Stegen.

Et Messi apparut… tard

Par chance pour les ‘Blaugranas’, le mi-temps et, avec elle, le Barça fut tout autre. Leo Messi est apparu et, surtout, la fatigue des locaux a commencé à se faire ressentir. Ils payaient alors la pression asphyxiante de la première mi-temps.

Le but du 2-1 n’est pas arrivé, malgré les frappes de Messi et Suarez sur la transversale et le poteau. Mais le scénario du film n’aurait toutefois pas changé, la Supercoupe était déjà aux mains des Madrilènes à ce moment-là de la partie.

Il s’agissait juste de ‘maquiller’ le score et sauver les meubles, Semedo et Deulofeu sont entrés avec ces intentions-là en remplacement d’un André Gomes peu en verve et d’un Piqué déconcentré, mais les hommes de Valverde ont terminé par perdre la bataille et la guerre, sachant qu’en plus de cela, Piqué et Suarez se sont blessés.

Premier ’round’ d’une saison entre le Real Madrid et le FC Barcelone, probablement le moins important, mais les hommes de Zidane le remportent avec une facilité déconcertante et donnent le ton. Ils le disent au Barça, le club a besoin de nouvelles recrues. Beaucoup de nouvelles recrues.

À voir aussi

Liverpool Sadio Mané gagne 67 millions FCFA par semaine

Etant le joueur africain le plus cher de l’histoire, Sadio Mané signe à Liverpool pour …

Mondial 2018- la frustration de Bertrand Traoré

La décision de la Fifa de faire rejouer le match entre l’Afrique du Sud et …