ACTUALITE

NOUVELLE FRONDE AU PDS : Serigne Mbacké Ndiaye sur les pas de Fada

  • Date: 8 août 2015

Une nouvelle fronde s’organise au Parti démocratique sénégalais. Les responsables libéraux de Thiès ont décidé de geler toutes leurs activités au Pds. Quid de ne plus participer aux réunions du parti libéral au niveau national ?

La scission est-elle inévitable au Pds ? En tout cas la déchirure s’aggrave chez les libéraux. Et la séquence de folie collective continue au parti démocratique sénégalais sur fond de fronde. Après la rébellion du président du Groupe parlementaire libéral démocratique Modou Diagne Fada et sa bande de cosignataires du mémorandum pour le renouvellement du Pds, l’ancien ministre et porte parole de Wade, Serigne Mbacké Ndiaye, l’un des initiateurs de la « rébellion» de la fédération départementale de Thiès a décidé de geler toutes ses activités au Pds. Motif invoqué : les libéraux de Thiès, conduits par Serigne Mbacké Ndiaye himself, dénoncent la forme et le fond de la mise en place du Secrétariat national. Ainsi exigent-ils le placement des cartes et le renouvellement des instances. Même si les frondeurs drivés par l’ancien ministre Serigne M’backé N’diaye proposent la reconduction d’Abdoulaye Wade au poste de Secrétaire Général, ils ont tous décidé quand même de ne plus participer aux réunions convoquées au niveau national. En réalité, Serigne Mbacké et Cie exigent la reconstruction d’un Pds « plus efficace » et à même de « retrouver’’ les militants déçus. Un responsable libéral que nous joints au téléphone sous le sceau de l’anonymat minimise et estime que les frondeurs eux-mêmes ne veulent pas de scission, et préfèrent prendre le contrôle du parti, au moins idéologiquement. Ce dernier fonde son argumentaire sur le fait que les ‘’réformateurs’’ – ainsi préfère-t-il les appeler – ne pèsent pas encore suffisamment lourd sur l’échiquier politique, et ne peuvent espérer d’alliance avec d’autres partis pour gagner en cas de rupture avec le PDS. Ils restent pour l’instant minoritaires, confie-t-il. ‘’Seulement déplore-t-il, pendant que le Pds vit des tensions, nous n’avons pas le temps de mener une véritable politique d’opposition’’. Une situation qui, dit-il, pourrait profiter au parti au pouvoir. L’Apr et ses alliés sont moins sous la pression d’une opposition virulente en ordre bataille », note ce responsable libéral, dépité par les déchirures au Pds.
Salamraky

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15