20 octobre, 2014
Accueil » SPORT » Nouvelles Championnats Européens Avec 86 buts en 2012, Lionel Messi bat le record de Gerd Müller
Nouvelles Championnats Européens Avec 86 buts en 2012, Lionel Messi bat le record de Gerd Müller

Nouvelles Championnats Européens Avec 86 buts en 2012, Lionel Messi bat le record de Gerd Müller

Auteur sur le terrain du Bétis de ses 85e et 86e buts en 2012, Lionel Messi, l’attaquant du Barça, a battu le record de Gerd Müller, auteur de 85 buts en 1972. Lionel Messi a pris une place encore plus importante dans la légende du football. L’attaquant argentin du FC Barcelone a battu le record de Gerd Müller avec ses 85e et 86e réalisations de l’année 2012 en inscrivant les deux premiers buts du Barça sur le terrain du Bétis Séville. A la 16e minute de jeu, Messi a récupéré un ballon à l’entrée de la surface et contourné la défense andalouse, toute en technique, avant de trouver les filets d’une frappe croisée. Et moins de dix minutes plus tard, il a profité d’un service d’Andres Iniesta pour s’offrir son dixième doublé de la saison en championnat. Et surtout inscrire ce 86e but sur une année civile, clubs et sélections confondus, qui lui permettent d’effacer le légendaire buteur allemand des tablettes.

PSG : Pour Evra, il faudra « tuer » Ferguson

Alors que la concurrence au poste de latéral gauche se fait de plus en plus pressante à United, Patrice Evra est revenu sur les rumeurs l’envoyant au Paris Saint-Germain au mercato hivernal, et ce alors que le nom du joueur de Chelsea Ashley Cole est également évoqué. « Paris est le club de la capitale et je n’ai jamais caché mon amour pour Paris, même si Monaco restera « mon » club. Cela a toujours fait mal au cœur de voir le club ne pas gagner le championnat ni se qualifier pour la Ligue des champions. C’est toujours un plaisir d’être convoité, d’autant que je suis Parisien. Mais il faudra tuer (sic) Ferguson avant de me faire venir à Paris. Il n’y a rien de fait et je suis content à Manchester. »

J. Ayew : «On fait les cons !»

Les Marseillais, battus par Lorient dimanche au Vélodrome (0-3), assument mal les résultats en dents de scie qui leur font rater les opportunités d’accrocher la place de leader. Jordan Ayew a été tout de même un peu plus loquace. «On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Le match était serré, du 50-50 pour moi jusqu’au penalty mais on ne va pas se plaindre, on fait les cons, on n’a que ce qu’on mérite.» Mais devant l’insistance des journalistes, il assure pourtant : «Je ne peux que le constater et dire que c’est dommage, je n’ai pas d’explications supplémentaires.» «Quand vous perdez 3 -0 à domicile, c’est le sentiment que rien n’a fonctionné, rien n’a tourné dans notre sens»

REWMI QUOTIDIEN