rebeuss

NOUVELLES REVELATIONS SUR LA MUTINERIE DE REBEUSS : Trois individus atteints à bout portant, une dizaine d’autres portés disparus

Tout n’a pas été dit sur la mutinerie de Rebeuss. Dans un communiqué parvenu à notre Rédaction, l’Association pour le soutien et la réinsertion sociale  des  détenus sénégalais, somme le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, de faire la lumière sur le sort des victimes des violents affrontements lors de cette mutinerie entre gardes pénitentiaires et prisonniers.

Le lundi 10 Octobre 2016 à 14h33mn, une délégation de onze personnes était venue au siège de l’ASRED à Rufisque pour rencontrer le bureau, afin de s’enquérir des nouvelles de leurs enfants introuvables. Selon un courrier des détenus présents au moment des hostilités, envoyé à l’ASRED le 09 Octobre 2016 à 10heures 25mn, il a été notifié que trois détenus ont reçu des balles à bout portant, à savoir Papa Dindi ch44, Pape Matar employé cuisine Grand Yoff ch33 peine 6 mois ; Samba Sankhalé ch04. Parmi les détenus blessés, il y a Lazare Diamacoune ch44 ; Abou Wade ch44; Tapha Sow, Amadou dit Ndiol ch09, Ibrahima Diallo dit Ibou « le Fou » ch09 ; Bira ch02 ; Moussa Ndiaye ch24 Tambacounda. C’est dans ce sens que l’Asred demande au ministre de la Justice d’apporter, dans les brefs délais, des réponses concrètes face à cette situation d’une extrême gravité qui pose un problème de sécurité nationale dans notre pays, ce qui explique la criminalité grandissante. Et si rien n’est fait, l’ASRED menace de porter le combat au niveau international, afin que chacun puisse faire valoir ce que de droit. Aussi l’ASRED préconise-t-elle des solutions en proposant la construction d’une maison d’accueil et de suivi et d’orientation pour les détenus et la mise sur pied d’un projet agriculture à vocation rizière et maraichère de150 hectares par groupe de 700 détenus chaque 3 mois après les récoltes.

Démenti de Sidiki Kaba

Le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba a tenu à apporter une précision, sur l’information faisant état d’une évasion supposée des détenus lors de la mutinerie du 20 Août dernier dans la prison de Rebeuss. Selon le garde des Sceaux, Me Sidiki Kaba : « Il y avait 27 blessés du côté des prisonniers, 14 chez les gardes pénitentiaires et une personne décédée. Il n’y a pas d’autres morts ni d’évasion ». Toutefois, le ministre de la Justice raconte qu’il y a juste des gens qui ont continuellement intérêt à chauffer les prisons. Mais, à quelle fin s’interroge Me Sidiki Kaba qui stipule que ces derniers veulent juste jouer à cela ». Sur l’arrestation de Pape Seck, Me Sidiki Kaba remercie l’efficacité de notre police nationale qui a localisé ce dernier et l’a ramené au niveau de sa cellule en cinq jours.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …