Accueil / SPORT / Nouvelles tactiques des lions Les expérimentations d’Aliou Cissé font débat

Nouvelles tactiques des lions Les expérimentations d’Aliou Cissé font débat

En enregistrant deux matchs nuls face à l’Ouzbékistan (1-1) puis contre la Bosnie (0-0), le Sénégal a essuyé deux résultats décevants. Il faut dire que le sélectionneur Aliou Cissé avait décidé de tenter des expérimentations tactiques (3-5-2) et de faire tourner son effectif. Des choix qui, aujourd’hui, font débat.

Des 5 Mondialistes africains, le Sénégal est certainement celui qui a le moins convaincu en ce mois de mars. Tenus en échec par l’Ouzbékistan (1-1) puis par la Bosnie (0-0), les Lions de la Teranga ont rendu deux copies assez pauvres. Il faut dire que le sélectionneur Aliou Cissé avait annoncé la couleur en prévenant qu’il utiliserait ces matchs pour faire des expérimentations. Avec un système inédit en 3-5-2 et la titularisation d’habituels remplaçants, de nouveaux (Ngom) ou de revenants (Djilobodji, Armand Traoré,…), le technicien a tenu parole. Mais ses choix ne font pas l’unanimité.

« Les matchs amicaux servent à amener des confirmations et non pas des doutes. On est à deux mois de la Coupe du monde et on tâtonne. On doit plutôt valider nos acquis et les perfectionner« , a fustigé l’ancien international sénégalais, Diomansy Kamara, sur sa page Facebook. « Le 3-5-2 à mon avis ne sied pas à cette formation du Sénégal. Le Mondial va être d’un niveau très élevé on l’a vu notamment avec l’Espagne, l’Allemagne et le Brésil, pour ne citer qu’eux. »

Le contenu avant les résultats

De son côté, Cissé a mis en avant que le calendrier avait été trop chargé en 2017 pour tenter ces expérimentations qu’il avait en tête depuis un certain temps et que c’était le moment ou jamais. L’un de ses prédécesseurs sur le banc des Lions, Amara Traoré (2009-2012), va dans ce sens. « A deux mois, c’est une initiative à saluer d’autant plus que son groupe maîtrise déjà le 4-4-2 et le 4-3-3« , a estimé le technicien auprès de l’APS.  » Dans le cas de la préparation d’un tournoi comme la Coupe du monde, le plus important, ce n’est pas le résultat, mais le contenu. »

Amara Traoré en phase avec Aliou Cissé

Amara Traoré, sélectionneur national de 2009 à 2012, s’est dit en phase avec la décision de l’actuel patron des Lions d’expérimenter un nouveau plan de jeu pour l’équipe nationale.    « A deux mois, c’est une initiative à saluer d’autant plus que son groupe maîtrise déjà le 4-4-2 et le 4-3-3 », a expliqué l’ancien sélectionneur national interpellé sur la décision d’Aliou Cissé de faire jouer son équipe avec trois défenseurs au cours des deux matchs de préparation.  Le Sénégal a fait match nul 1-1 contre l’Ouzbékistan à Casablanca (Maroc) avant d’être contraint au nul 0-0 par la Bosnie, ce mardi au Havre.  S’il est en phase avec le sélectionneur national, Amara Traoré suggère une lecture plus fine de cette stratégie qui peut se décomposer en deux variantes. « Le Sénégal, en première période contre l’Ouzbékistan, avait joué en 5-3-2 et cela a donné peu de possibilités contrairement à la seconde période, on est allé en 3-5-2 », a-t-il rappelé, soulignant avoir vu un meilleur Santy Ngom. « Nous avions eu d’ailleurs plus d’occasions de buts », a-t-il dit, relevant qu’une grande équipe, c’est sa capacité à changer de système au cours d’un match.  « Nous avons des joueurs évoluant dans des clubs professionnels », a rappelé l’ancien attaquant, indiquant que ces derniers ont la capacité de maîtriser ses systèmes. « Et dans le cas de la préparation d’un tournoi comme la coupe du monde, le plus important, ce n’est pas le résultat mais le contenu », a insisté Amara Traoré.  Il reste trois matchs de préparation pour le groupe dirigé par Aliou Cissé, le 31 mai contre le Luxembourg, le 8 juin contre la Croatie et le 11 juin contre la Corée du Sud.  « Dans l’esprit, je pense que c’est une bonne chose d’aller dans une compétition comme la Coupe du monde avec plusieurs systèmes au cas où ton adversaire jouerait à te bloquer« , a ajouté pour l’APS l’entraîneur de la Sonacos de Diourbel, une équipe de la Ligue 1 sénégalaise, Cheikh Guèye. De toute façon, seuls les résultats au Mondial donneront tort ou raison à Cissé. En attendant, l’ancien joueur du PSG optera sans doute pour des paris moins osés lors des trois derniers matchs amicaux au programme contre le Luxembourg (31 mai), la Croatie (8 juin) et la Corée du Sud (11 juin).

Sadio Mane: «Il faut s’adapter… »

La décision du sélectionneur national, Aliou Cissé, de tester un nouveau système de jeu lors des matchs amicaux contre l’Ouzbékistan et la Bosnie, ne dérange pas Sadio Mané. Selon le numéro 10 des Lions, c’est aux joueurs de s’adapter à ce nouveau système. « Je me suis bien senti en numéro 10. C’est vrai qu’on a joué pour la première fois avec ce système, mais il faut s’adapter. Il reste beaucoup de matches de préparation et on aura le temps de bien peaufiner. Je suis un joueur professionnel. En club, l’année dernière, j’ai joué à droite et cette année, je suis à gauche. Le brassard ? Il m’a fait plaisir et j’étais fier de le porter », a réagi le fer de lance des Lions au terme de la rencontre entre le Sénégal et la Bosnie.

Afrik-foot

À voir aussi

Can 2019 : Sidy Sarr qualifie le Sénégal !

Le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe d’Afrique des nations après sa victoire (1-0) face …

Chelsea: Sarri prépare une double offre pour recruter Piotr Zielinski et Koulibaly

Les deux joueurs qui sont actuellement les priorités de Sarri, le patron de Chelsea, sont le …