Accueil / ACTUALITES / Numéro deux de Rewmi d’Idrissa Seck : Awa Guèye Kébé retourne au Pds

Numéro deux de Rewmi d’Idrissa Seck : Awa Guèye Kébé retourne au Pds

S’il y a quelqu’un qui ne sera pas surpris du départ d’Awa Guèye Kébé du Rewmi, c’est Idrissa Seck. Interpellé, la semaine dernière, par un de ses proches sur les rumeurs autour d’un éventuel départ du numéro deux de son parti, le maire de Thiès aurait déclaré : ‘Je suis au courant de ses démarches et je m’attends à tout’.
Awa Guèye Kébé quitte le Rewmi. La désormais ex-vice-présidente du parti d’Idrissa Seck a rejoint avec armes et bagages le Pds. Selon nos sources, elle ne devrait pas tarder à officialiser son départ. Mais, indiquent celles-ci, ‘ce n’est qu’une simple formalité, Awa Guèye Kébé a déjà déposé ses baluchons au Pds’. En effet, affirment nos interlocuteurs, la semaine dernière, Awa Guèye Kébé avait battu le rappel de ses troupes pour les informer de sa décision de rompre les amarres avec Idrissa Seck. Elle avait, ainsi, réuni toutes les responsables des groupements féminins qui lui sont acquis. C’était à la suite de l’audience secrète que le chef de l’Etat lui avait accordée. Mais, précisent nos sources, ‘le tête-à-tête entre le président Abdoulaye Wade et la vice-présidente de Rewmi, au palais de la République, s’est tenu bien avant dimanche dernier. Awa Guèye Kébé a été reçue il y a plusieurs jours, mais l’audience a été gardée secrète parce qu’il fallait discuter de certaines modalités’, révèlent nos interlocuteurs.

Au lendemain de l’élection présidentielle, Awa Guèye Kébé s’était emmurée dans un silence assourdissant. Aux abonnés absents lors des manifestations organisées par son parti, après une campagne timorée aux côtés d’Idrissa Seck à la présidentielle du 25 février, elle a brillé par son absence à la dernière réunion du secrétariat national de Rewmi, il y a une semaine. Mais, au sein de sa formation politique, on refusait de voir encore la réalité, de croire que l’égérie d’Idrissa Seck avait tourné le dos à son mentor et à son parti. La question est même devenue taboue et donne des urticaires aux responsables de Rewmi dont certains continuaient de croire qu’elle faisait tout juste la moue. L’attitude d’Awa Guèye Kébé fera fondre, comme beurre au soleil, leurs derniers espoirs de la revoir à leurs côtés : elle a presque rabroué un responsable de Rewmi qui l’avait appelé, la semaine dernière, pour lui rappeler la réunion hebdomadaire du secrétariat national. Cet autre responsable du Mouvement de soutien à Idrissa Seck (Msis), basé dans un pays de la sous-région, subira le même sort lorsqu’il a voulu avoir le cœur net sur les raisons du silence de la numéro 2 de Rewmi. Le pauvre s’est entendu répondre sur un ton sec : ‘Crois ce que tu veux, je n’ai rien à te dire’.

Idrissa Seck, pour sa part, se serait montré plus serein et ne semble pas, outre mesure, être surpris par ce départ. Interpellé, la semaine dernière, par un de ses proches sur les rumeurs autour d’un éventuel départ d’Awa Guèye Kébé de Rewmi, le maire de Thiès aurait déclaré : ‘Je suis au courant de ses démarches et je m’attends à tout’. L’ancien Premier ministre n’avait pas tort parce qu’Awa Guèye Kébé avait déjà fait ses bagages.

Le départ d’Awa Guèye Kébé est un fait sans pécédent depuis 2000. Depuis cette date, le Sénégal a connu, comme jamais par le passé, une aussi grande mobilité d’hommes politiques devant lesquels ploient les cloisons étanches qui séparent les partis politiques. Mais, jamais, le numéro 2 d’un parti n’avait transhumé. Le départ d’Awa Guèye Kébé inaugure-t-il une nouvelle ère de transhumance des capitaines de bateau ?

Le Rewmi tient aujourd’hui la réunion hebdomadaire de son secrétariat national. Cette rencontre sera-t-elle l’occasion pour Awa Guèye Kébé d’officialiser son départ de Rewmi ?


À voir aussi

Infrastructures routieres 16,4 milliards FCFA investis pour la réfection du tronçon Fatick-Kaolack

Le Président de la République, Macky Sall, a inauguré hier le tronçon Fatick-Kaolack sur la …

Me Moussa Sarr avocat des 2 percepteurs-recepteurs «Techniquement, la notion de fonds politiques n’existe dans aucun texte»

Le 17e jour du procès du maire de la ville de Dakar a été marqué …