Accueil / ECONOMIE / Obama veut taxer davantage les millionnaires

Obama veut taxer davantage les millionnaires

ETATS-UNIS -En échange d’un plan d’économies, le président américain veut taxer les plus riches du pays pour renflouer les caisses de l’Etat…
Le président Barack Obama va proposer lundi d’augmenter les impôts des millionnaires pour qu’ils atteignent au moins le même pourcentage de leurs revenus que celui appliqué aux contribuables des classes moyennes, a indiqué samedi le New York Times.

Citant des responsables gouvernementaux, le quotidien affirme qu’Obama présentera un projet sur cette question, lors d’un discours prononcé à la Maison Blanche, qu’il nommera la «Règle Buffett», du nom du multimillionnaire Warren E. Buffet.

Celui-ci avait dernièrement souligné que les Américains les plus riches payent une moindre proportion de leurs revenus en taxes fédérales que les salariés à revenus moyens.

Des riches moins taxés

Les bénéfices sur les investissements – comme les bénéfices sur les capitaux, les dividendes ou les primes payées aux investisseurs et aux détenteurs de placements à risque – sont moins taxés que les salaires, explique en effet le New York Times.

De plus, ceux qui perçoivent plus de 106.800 dollars ne payent pas de taxe de la Sécurité sociale.

Selon le quotidien, Obama n’indiquera pas le taux d’imposition précis qu’il entend appliquer ou le montant qu’il espère obtenir par cette mesure et ne fournira pas d’autres précisions, celles-ci devant être inclues dans un programme à long terme de réduction du déficit budgétaire.

Un plan d’économies

Il appellera cependant à réaliser des économies de 300 milliards de dollars en dix ans sur l’assurance-maladie pour les plus âgés et l’aide médicale aux indigents.

Une commission mixte du Congrès est en train de travailler sur un accord bi-partisan sur le budget qui devrait être présenté fin novembre alors que les représentants républicains se sont opposés au projet du président de taxer les entreprises des secteurs du gaz et du pétrole et les revenus des particuliers supérieurs à 200.000 dollars.

L’impôt des millonnaires n’affecterait que 0,3% des contribuables, soit moins de 450.000 des 144 millions de déclarations enregistrées en 2010, selon le New York Times.

© 2011 AFP

À voir aussi

Ecosystème marin : Les scientifiques sénégalais appelés à jouer leur partition

L’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (Ansts) a réuni, depuis hier à Dakar, …

Industrialisation de l’Afrique : Akinwumi Adesina mise sur la formation professionnelle et technique

Le Président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a présidé hier …