images

OBSERVATOIRE DU MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS La téléphonie fixe en baisse, le mobile et l’internet en hausse

L’Artp a publié hier un rapport présentant la situation du secteur des télécommunications au Sénégal au 30 juin 2016, ainsi que les évolutions enregistrées au cours du deuxième trimestre de cette année. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet.

La téléphonie fixe estimée 290.524 lignes

Selon le rapport de l’Artp dont nous détenons copie, le parc global de lignes de téléphonie fixe continue de baisser et s’élève à 290.524 lignes à la fin de ce trimestre, en baisse de 1,8% par rapport au trimestre précédent. En fait, souligne ledit rapport, cette baisse du parc s’explique par un recul de 1,6% du parc de lignes résidentielles, de 2,39% du parc de lignes professionnelles et de 1,1% du parc des lignes publiques. Le taux de pénétration, en baisse de 0,04 point, s’élève à 2,15% au cours de ce trimestre. L’opérateur historique, Sonatel, détient 97,1 % de part de marché en termes de lignes, en hausse de 0,6 point par rapport au trimestre précédent. Expresso, par contre, détient, au cours de ce trimestre, 2,9% de part de marché. Dans le même temps, le volume de trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est en hausse. Il est estimé à 61,98 millions de minutes au cours de ce trimestre contre 61,76 millions de minutes au trimestre précédent. Ce trafic, en baisse au mois d’avril avec 20,53 millions contre 21,48 millions de minutes en mars, a augmenté en mai avec 20,97 millions de minutes. Environ 64,5% du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est terminé sur les réseaux de téléphonie mobile contre 23% du trafic terminé sur les réseaux de téléphonie fixe et 12,5% vers l’international. L’usage moyen mensuel par ligne suit la tendance du trafic. Corrélativement au trafic, il a aussi baissé en avril de 3 minutes et est estimé à 70 minutes par ligne. Il s’est par contre apprécié d’une minute en mai.

La téléphonie mobile est à 15.765.524 lignes

Le parc de téléphonie mobile est de 15.765.524 lignes, soit une hausse de 2,68% par rapport au trimestre précédent. Les trois opérateurs ont chacun contribué à l’augmentation du parc. En effet, Orange, Tigo et Expresso ont enregistré une croissance respective de 0,77 %, 3,58% et 6,76% de leur parc. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile s’élève à 116,71 % au cours de ce trimestre, soit une hausse de 3,05 points par rapport au trimestre précédent. Le marché de la téléphonie mobile est toujours dominé par les offres prépayées qui constituent 99,28% du parc global contre 0,72% pour les offres post-payées. La croissance du parc post-payé (4,58%) est supérieure à celle du parc prépayé (2,66%) au cours de ce trimestre. La part de marché de Tigo (23,12%), en nombre de lignes, a augmenté de 0,2 point par rapport au trimestre précédent. Orange, avec 55,07%, a perdu 1,03 point de part de marché. Expresso, quant à lui, avec 21,81%, a gagné 0,83 point de part de marché. Le volume des communications émises par les abonnés des trois opérateurs est estimé à 5,38 milliards de minutes au cours de ce trimestre, en hausse de 3,66 % par rapport au trimestre précédent. Ce trafic sortant des réseaux de téléphonie mobile, en hausse au mois de mai avec 1,84 milliards, a baissé en juin avec 1,77 milliards de minutes. La part du trafic voix on-net dans le trafic total (environ 91,5%) est en légère baisse. Le trafic off-net, en légère hausse de 0,4 point, représente environ 6,9% du trafic sortant. Le reste du trafic est réparti entre le trafic voix sortant vers les réseaux de téléphonie fixe, environ 0,2%, et le trafic sortant vers l’international, environ 1,4%. L’usage moyen mensuel par ligne suit la même tendance que le trafic. En effet, il est de 113 minutes par ligne au mois de juin, en baisse de 5 minutes par rapport au mois de mai. Il a par contre augmenté de 3 minutes par ligne entre avril et mai (118 minutes). Pour le trafic SMS, 397,2 millions d’unités ont été émises au cours de ce trimestre contre 410 millions le trimestre précédent, soit une baisse de 3,12%. Comme le trafic voix, 93,1% du trafic SMS représente du trafic on net, c’est-à-dire des SMS échangés par des abonnés du même réseau de téléphonie mobile.

Hausse de 8 millions d’abonnés Internet

Le parc d’abonnés à Internet enregistre une hausse de 4,2% et s’établit au cours de ce trimestre à 8.143.086 usagers. La croissance du parc a par contre ralenti, comparée à celle enregistrée le trimestre précédent. Le taux de pénétration de l’Internet au Sénégal poursuit sa progression et s’élève à 60,28% au courant de ce trimestre contre 57,88% le trimestre précédent, soit une hausse de 2,4 points. Le parc de clés Internet (189.218 lignes) est en hausse (7,5% au cours de ce trimestre) de même que le parc des utilisateurs Internet mobile hors clés (7.832.804 lignes) qui a augmenté de 4,1%. Le parc ADSL s’élève à 102.636 lignes, en hausse de 0,54% par rapport au trimestre précédent contre un parc bas débit de 18.428 lignes, en baisse de 0,04%. L’Internet mobile, hors clés, représente 96,19% du parc Internet total contre 2,32% pour le parc des clés Internet et 1,27% pour le parc ADSL. Le parc bas débit représente 0,22% du parc Internet total. Les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs dans des proportions différentes. En effet, l’opérateur Orange détient 64,82% en termes de parc, en baisse de 0,35 point par rapport au trimestre précédent. Expresso et Tigo suivent avec respectivement 9,69% et 25,49% de parts de marché.

Mouhamadou BA

Voir aussi

la-production-agricole-de-2015-1

La production agricole de 2015 estimée à cinq millions de tonnes (Rapport)

La production agricole 2015 est estimée à environ cinq millions de tonnes, toutes spéculations confondues, …

Open