Accueil / ECONOMIE / Offre mondiale de céréales 3111,1 millions de tonnes pour la campagne 2017- 2018

Offre mondiale de céréales 3111,1 millions de tonnes pour la campagne 2017- 2018

Les prévisions de novembre 2017 du département américain de l’agriculture (USDA) tablent sur une offre mondiale de céréales de 3111,1 millions de tonnes pour la campagne 2017- 2018, en baisse de 0,01% et 0,6% respectivement par rapport aux prévisions de septembre 2017 et aux estimations de la campagne 2016-2017.

La Direction générale de la planification et des politiques économiques a expliqué que les prévisions de novembre 2017 de la demande mondiale de riz étaient situées à 480,5 millions de tonnes pour la campagne 2017-2018. Toutefois, elles révèlent des baisses respectives de 0,02% et 0,1% par rapport aux prévisions d’octobre 2017 et aux estimations de 2016-2017. En octobre 2017, en raison de nouvelles récoltes de riz sur le marché asiatique qui s’annoncent globalement bonnes, les cours sont orientés à la baisse. En variation mensuelle, les cours des qualités de riz indienne et thaïlandaise (25% brisure) ont baissé de 2,7% et 1,6%, respectivement. Sur les dix premiers mois de 2017, le cours du riz indien a augmenté de 7,6% tandis que celui de la variété thaïlandaise a reculé de 2% par rapport à la même période de 2017. Sur le marché local, en octobre 2017, le prix moyen du kilogramme de riz parfumé a baissé de 0,5% pour s’échanger à 406 FCFA alors que celui du kilogramme de riz brisé ordinaire est resté stable à son niveau de septembre 2017 (296 FCFA).

Les cours des huiles de soja, de palme et d’arachide en chute

S’agissant l’offre des huiles végétales, les prévisions de novembre 2017 de la demande mondiale d’huiles végétales, établies à 189 millions de tonnes pour cette campagne, ont augmenté, respectivement, de 0,3% et 3,7% par rapport à celles du mois d’octobre 2017 et aux estimations de la campagne 2016-2017. Sur le marché des huiles végétales, les cours ont reculé au mois d’octobre 2017. En effet, en variation mensuelle, les cours des huiles de soja, de palme et d’arachide ont enregistré des baisses respectives de 1,8%, 0,8% et 1,6%. La baisse du cours de l’huile de soja est notamment liée à une meilleure récolte aux Etats-Unis. S’agissant de l’huile de palme, le repli du cours résulterait du niveau des stocks élevés au Malaisie et de  l’augmentation de la production attendue en Asie du sud. Sur les dix premiers mois de 2017, les cours des huiles de soja, de palme et d’arachide ont respectivement augmenté de 6,2%, 4,7% et 0,6% par rapport à la même période en 2016. Sur le marché sénégalais, au mois d’octobre 2017, le prix du litre d’huile végétale est resté stable à son niveau d’avril 2017 (1446 FCFA).

Concernant le sucre blanc, Selon F.O.Licht, la production mondiale de sucre devrait se situer à 193 millions de tonnes pour la campagne 2017-2018, progressant de 8,2% par rapport à la campagne précédente. À propos de la consommation mondiale de sucre, elle attendrait  184 millions de tonnes, soit une augmentation de 2,1% par rapport à la campagne 2016-2017. Au mois d’octobre 2017, le cours du sucre blanc a enregistré une hausse (+3,1%) malgré l’abondante offre et les perspectives qui s’annoncent meilleures. Sur un an, il a baissé de 10,2% sur les dix premiers mois de 2017. Sur le marché local, en octobre 2017, le prix du kilogramme de sucre raffiné en poudre est resté stable à son niveau du mois d’avril 2017 (608 FCFA).

Zachari BADJI

À voir aussi

Armp, Ofnac, Ige, Cour des comptes… les limites des corps de contrôle- Les explications du Pr Sakho

Sud quotidien- Dans le cadre du dossier que nous publions ce lundi 15 janvier, Sud …

Développement à la base Malal Camara, Dg de l’Adl : «Nous voulons doper l’économie locale»

LeSoleil- Le directeur général de l’Agence de développement local (Adl), Malal Camara, a remis 35 …