Accueil / Insolites / Oise : le policier refuse de se laisser interpeller par les gendarmes

Oise : le policier refuse de se laisser interpeller par les gendarmes

A la vue des gendarmes qui venaient l’interpeller, un policier s’est retranché chez lui, à proximité de Méru, menaçant de se tuer avec un couteau.

Les gendarmes qui ont procédé à son interpellation ne s’attendaient pas à ça de la part d’un policier. Jeudi matin, les militaires de la brigade de Méru se rendent au domicile de cet homme de 45 ans afin de procéder à son interpellation, dans le cadre d’une affaire de mœurs.

Le fonctionnaire de police, en poste en Ile-de-France, est suspecté par les gendarmes de ne pas avoir dénoncé un crime ou un délit. Une femme qu’il fréquente, âgée de 28 ans, était en effet en garde à vue depuis la veille, suspectée d’agression sexuelle sur sa fille de 18 mois. Des faits dont le policier pourrait avoir eu connaissance.

Sauf qu’à l’arrivée des gendarmes, le policier se montre nerveux, refuse de se laisser interpeller, s’enferme chez lui et « menace d’attenter à ses jours avec un couteau dont il s’est saisi », affirme un proche du dossier. Il faudra une longue négociation pour l’amener à se rendre. « L’interpellation a en effet été compliquée », confirme juste Florent Boura, le procureur de la République.

Vendredi, le policier et la jeune femme sont sortis de garde à vue, « mais une enquête préliminaire a été ouverte afin de poursuivre les investigations », précise le procureur. Me Domitille Risbourg, l’avocate du policier, assure que ce dernier « conteste totalement et intégralement les faits qui lui sont reprochés ».

Le Parisien

À voir aussi

Un fuyard se livre à la police à son insu

Fuir est une chose, savoir se cacher en est une autre retiendra sans doute un …

Insolite: Modou Lo, sous sa belle costume UCAO