Accueil / Uncategorized / OM : les remèdes pour éviter la crise

OM : les remèdes pour éviter la crise

Dès ce mardi soir, à Athènes face à l’Olympiakos, l’OM devra relever la tête et mettre un terme à un début de saison dramatique. Pour cela, « docteur » Deschamps doit opérer.

1. Crever l’abcès dans le vestiaire

Les joueurs sont paralysés, complètement en dedans. Ils ont fait peine à voir sur la pelouse contre Rennes. Devant l’urgence de la situation, une réunion de crise s’est tenue dimanche à la Commanderie. « On s’est dit les choses. Cela a fait du bien car beaucoup se retenaient pour le moment », confie un joueur titulaire. Le début d’un renouveau passera par l’affirmation des nouveaux (Diarra, Morel, Nkoulou) trop timides dans le vestiaire et par voie de conséquence sur le terrain.

2. En finir avec les passe-droits

Lucho titulaire indéboulonnable. Amalfitano abonné au banc. Valbuena sorti sur le champ après ses deux buts à Lille. Plusieurs choix du duo Deschamps-Stéphan ont surpris. Dès ce mardi soir, dans l’enfer annoncé à Athènes, il faudra commencer à lancer une vraie concurrence. Et demander à des cadres de prendre place sur le banc. Une vraie concurrence passera par là. Pour ne plus faire penser au sein du vestiaire que des passe-droits sont toujours accordés à certains.

3. Changer le système de jeu

Le 4-3-3 cher à Deschamps paraît avoir atteint ses limites. L’OM joue avec des lignes trop espacées. Avec un Diarra trop bas qui n’a plus rien d’une « sentinelle » mais tout d’un cinquième défenseur. Les milieux sont trop loin les uns des autres. Les ailiers annoncés, qui n’en sont pas, repiquent toujours vers le centre. Enfin, Rémy est de plus en plus isolé en pointe. Tout est à revoir.

4. Autocritique nécessaire

A Athènes ou à Lyon dimanche, Deschamps doit se décider à remettre en cause ses certitudes en plus de son système. Soit le début d’une autocritique. Salvatrice, on peut le penser. Contre Rennes, le public du Vélodrome a demandé sa démission. Pour la première fois depuis qu’il a pris les destinées de l’OM en mains, il y a deux saisons.

À voir aussi

Touba: Momy Kébé brandit une plainte contre  Serigne Khassim Mbacké

    La guerre de leadership entre apéristes fait rage à Touba. Le marabout-politicien, Serigne …

Présidentielle 2019: Tekki défend l’industrialisation du Sénégal

Le projet d’industrialisation du Sénégal. Tel est le programme que l’Alternative Patriotique de Tekki défendrai …