ONDES ELECTROMAGNETIQUES- Un rapport pointe le danger pour les enfants

 

Les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables, les tablettes ou autres objets connectés sont potentiellement dangereux pour les enfants en bas âge, selon le rapport publié ce vendredi 8 juillet par l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Selon les experts, les enfants sont les plus sensibles aux ondes électromagnétiques, car leur cerveau est en cours de transformation. Les moins de six ans sont de plus en plus exposés aux radiofréquences des objets connectés qui les entourent au quotidien dès le plus jeune âge, voire in utéro. Tablettes, ordinateurs ou téléphones portables, babyphones et le réseau Wi-Fi entre autres sont devenus des objets familiers pour les jeunes générations. Le rapport publié ce vendredi 8 juillet alerte des conséquences sur les fonctions cognitives des enfants. Perte de mémoire, trouble de l’attention ou problème de coordination, autant d’effets néfastes que peut entrainer une exposition précoce aux ondes.

Conséquences sur le bien-être

L’étude souligne également des effets sur le bien-être. Les enfants vont se plaindre plus souvent de fatigue et d’insomnie et ils sont très tôt sujets au stress et à l’anxiété. Résultat : les jeunes font plus de dépression et de tentatives de suicide. Les experts précisent tout de même que les effets sur le bien-être ne sont pas directement liés aux radiofréquences, mais à une utilisation intensive du téléphone portable. Le manque de données actuelles ne permet pas de dire s’il existe des conséquences sur le comportement, l’audition ou le système de reproduction chez les enfants. Mais depuis 2013, les recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire sont claires: il faut retarder le plus possible l’âge de la première utilisation du téléphone portable, pas d’utilisation avant 6 ans.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15