Accueil / Education / Opération de grande envergure dans les écoles de Golf-sud- La Cojer réussit sa  rentrée scolaire

Opération de grande envergure dans les écoles de Golf-sud- La Cojer réussit sa  rentrée scolaire

Sous l’inspiration du maire Aliou Sall qui, depuis la France où il se trouve, a instruit ses camarades de parti à s’investir dans l’Education, à travers un vaste programme de nettoiement des établissements mais aussi d’appui infrastructurel. La Cojer a bouclé son programme par le lycée des Parcelles assainies ce samedi, en présence du proviseur M. Sarr et du chef de Cabinet du maire, Cheikh Mbacké.

Les pépinières républicaines ont donné un autre visage de leur action politique. La Cojer n’entend plus évoluer que dans la chose politique. Elle veut aussi s’investir dans la citoyenneté aux côtés des populations dans l’espace scolaire. C’est du moins, ce que laisse entrevoir leur important déploiement pendant une semaine, avec plus de deux cents jeunes mobilisés dans la commune de Golf-Sud où tous les établissements ont reçu leur visite. Dans toutes les écoles, une équipe est mobilisée pour désherber, nettoyer les salles de classe mais surtout, rendre les toilettes propres. Dans les écoles élémentaires de la commune, les conditions d’hygiène sont souvent déplorables. Les élèves sont laissés à eux-mêmes, avec des toilettes aux odeurs nauséabondes. C’est conscient qu’il y va de la santé des populations, que la Cojer de Golf-Sud, sous la direction de leur coordonnateur Alboury Guèye de la Cojer, a requis le Service d’Hygiène pour un pompage avant nettoyage.

Au lycée des Parcelles assainies où la Cojer a bouclé la première phase d’une série d’actions qu’elle compte continuer en présence du Proviseur entouré du corps professoral qui a magnifié l’action du Cojer qu’il qualifie de « patriotique et d’exemples à suivre ».

Tout en remerciant le maire Aliou Sall pour son appui constant au lycée, M. Sarr n’a pas manqué de solliciter un appui en tables-banc. Une requête qui anticipe sur les probables perturbations scolaires nées souvent du manque de tables-bancs dans des salles de classe avec des effectifs pléthoriques.

Tout compte fait, les populations ont apprécié ce geste de cette structure des jeunes du parti de Macky Sall à l’image d’Ibrahima Top, président de l’Ape départementale de Guédiawaye. Les autres chapelles de jeunesses politiques sont averties par cette action exemplaire de la Cojer.

A noter aussi, l’appui humain et logistique de la Régie de la ville de Guédiawaye.

Pape Amadou Gaye

Share This:

À voir aussi

Une faible présence des élèves de Louga dans les filières scientifiques (inspecteur)

(APS) – L’inspecteur d’académie de Louga (nord), Omar Ndiaye, a déploré mercredi le faible nombre …