Accueil / ECONOMIE / Opportunités commerciales des agro-industriels Sénégalais chez l’oncle SamPar

Opportunités commerciales des agro-industriels Sénégalais chez l’oncle SamPar

Onze petites et moyennes entreprises d’Afrique subsaharienne dont quatre sénégalaises spécialisées dans l’agro-industrie ont participé, pendant trois jours, à Manhattan, au salon du Fancy Food Show de New York. Une occasion pour ces Pme de découvrir le marché américain pour la première fois et de profiter des nombreuses opportunités offertes par l’Agoa.

Source : sudonline
Cette participation des Petites et moyennes entreprises (Pme) de l’Afrique subsaharienne au Fancy Food Show fait suite au séminaire de formation sur la sécurité sanitaire et l’emballage des produits conformément aux normes en vigueur aux Etats-Unis, organisé en mai dernier par le Centre ouest-africain pour le commerce au Sénégal (Wath-Dakar).

À en croire Christine Nicolino, Directrice de Wath-Dakar, « les onze entreprises de l’Afrique subsaharienne sélectionnées, dont quatre sont venues du Sénégal, ont exposé avec leurs pairs à ce salon de référence pour toutes nouveautés d’épicerie fine, de confiserie et de produits gourmets à base de fruits. » Deux autres entreprises devaient faire partie du voyage de New York, mais « malheureusement elles ont eu des contraintes de dernière minute ». Toutefois, leurs produits ont pu être exposé. Au total, le Fancy Food Show a permis aux entreprises d’Afrique de l’Ouest « d’exposer leurs produits, de discuter avec les acheteurs potentiels américains, de rencontrer des industriels, des importateurs et des distributeurs représentant tous les segments du marché mondial des produits gourmets », dira-t-elle.

Marlène Gummo, responsable Agoa et produits d’épicerie de Wath estime, elle, que « notre travail a consisté à recevoir les demandes des sociétés pour les échantillons, les premières commandes en vue de pénétrer le marché américain. Nous avons partagé les coûts et nous avons pris en charge le stand, tous les coûts de marketing, les invitations des acheteurs pour venir visiter le pavillon africain… »

De l’avis de Ron Tanner de l’Association nationale des producteurs de produits gourmets, organisatrice du salon, « l’intérêt pour les produits africains est une chose assez nouvelle qui se développe et les américains ont envie de découvrir de nouvelles saveurs ». Ce que confirme Mrs. Florizelle Liser, la représentante du commerce des Etats Unis avec l’Afrique qui est revenue sur l’importance du commerce et la croissance des opportunités offertes aux entreprises de produits agroalimentaires secs et transformés, par opposition avec l’aide au développement économique de l’Afrique sub-saharienne.

Rappelons que depuis le passage de la Loi sur la croissance et les opportunités pour l’Afrique (Agoa) en 2000, les Usa ont favorisé la compétitivité de l’Afrique sur le marché américain en fournissant l’accès exempt de droit de douane à plus de 6400 produits pour les pays africains éligibles, incluant les produits agroalimentaires frais et transformés. Et le Centre ouest-africain pour le commerce au Sénégal (Wath-Dakar) est un projet financé par le gouvernement Us pour aider les pays d’Afrique de l’Ouest à tirer profit de l’Agoa.


À voir aussi

Exportations sénégalaises : 1486,4 milliards de FCFA enregistrés en 2017

Les exportations du Sénégal se sont hissées à 1486,4 milliards de FCFA, soit un relèvement …

Commerce intra Uemoa : Le Sénégal et la Côte d’Ivoire, principaux fournisseurs avec 55,4%

Les échanges intra Union économique et monétaire africaine (UEMOA) sont en hausse de 5%, se …