Accueil / SOCIETE / ORGANISATEUR DE VOYAGE ENTRE NDIAYE THIORO ET L’ESPAGNE L’imam de la mosquée écope 2 ans de prison avec sursis

ORGANISATEUR DE VOYAGE ENTRE NDIAYE THIORO ET L’ESPAGNE L’imam de la mosquée écope 2 ans de prison avec sursis

Le 04 Juillet, le tribunal régional de Louga a jugé en flagrant délit l’affaire de l’imam de la mosquée du village de Ndiaye Thioro dans le département de Kébémer. Imam Mbacké Ndiaye était poursuivi pour abus de confiance, escroquerie et du délit d’organisation d’émigration clandestine. Talla Mbaye candidat à l’émigration, sa dernière victime, l’a traîné devant la justice pour lui avoir versé la somme de 500.000 fcfa en guise de frais de son embarcation pour l’Espagne. Un voyage qu’il n’aura jamais effectué. Après quelques semaines en taule, l’imam est libre mais avec une peine de 2 ans avec sursis. Quant à Talla, Partie civile dans cette affaire est reparti bredouille.

Source l’Observateur
Talla Mbaye candidat à l’émigration clandestine en Espagne va continuer à ruminer son amertume et pour longtemps encore, pour n’avoir pas pu voyager et pour avoir perdu 500.000 fcfa dans cette tentative. En effet au mois de septembre 2006 Talla Mbaye voulant voyager mais n’ayant pas les moyens a été mis en contact avec Mbacké Ndiaye par le nommé Fallou Niang, son beau-frère, émigré de son Etat qui était venu passer ses vacances au Sénégal. Celui-ci est allé voir Mbacké Ndiaye lui demander d’aider son beau-frère à voyager. «De retour en Italie, je vous enverrai une somme de 760 Euros pour ses frais d’embarcation. » lui avait-il promis. Ce que Fallou a fait. Et devant la barre hier, il a reconnu avoir effectivement remis à Mbacké la somme de 760 euros pour le compte de Talla Mbaye. Après réception de cette somme Mbacké a fait tout le nécessaire pour que Talla voyage enfin. Mais, le jour de l’embarcation à Niodior dans la région de Fatick, suite à un surnombre de passagers et des suspicions liées aux risques, Talla Mbaye désistera. C’est ainsi qu’il est revenu voir Mbacké pour lui demander de lui rembourser son argent. Ce dernier n’était pas dans la mesure de le faire car ayant versé la somme à Dame Faye demeurant à Yarakh qui se trouve être le convoyeur. A-t-il soutenu devant la barre. Talla, las de courir derrière son argent en vain décide de porter plainte. Le procureur Doudou Diouf dans son réquisitoire a demandé au tribunal de disqualifier le délit en abus de confiance et d’escroquerie. De son avis, il n’en est pas un. Car ce n’est pas Mbacké qui s’est engagé à faire voyager Talla Mbaye c’est lui-même de son propre chef qui a voulu voyager. C’est par la suite qu’il a renoncé après que Mbacké avait déjà versé l’argent au convoyeur. Néanmoins, il retient le délit d’organisation de voyage clandestin contre l’imam Ndiaye et de complicité et de culpabilité en émigration clandestine contre Talla Mbaye. Il requiert 2 ans avec sursis pour tous les deux. Ce qui semble satisfaire Me Mamadou Ciré Bâ l’avocat de l’imam Ndiaye. Dans sa plaidoirie, il dira que Imam Ndiaye est l’homme de sollicitudes qui cherche à tout prix à aider son prochain. «Il est aujourd’hui victime de sa générosité.» a-t-il laissé entendre. Il a alors plaidé pour le délit d’escroquerie et d’abus de confiance, la relaxe pure et simple ; et pour le délit d’organisation d’émigration clandestine, l’atténuation de la peine. Le président Abdoulaye Bâ lui s’en prend aux candidats à l’émigration. « Les véritables coupables et complices de l’émigration clandestine, c’est bien les candidats à l’embarcation. Eux qui acceptent de braver les affres de la mer, de payer de leur argent et de leur vie. » dira -t-il devant l’assistance. Avant de donner le verdict : 2 ans avec sursis contre l’imam Mbacké Ndiaye pour le délit d’organisation d’émigration clandestine. Relaxe pour le délit abus de confiance et escroquerie. Quant à Talla Mbaye le président Bâ le déboute en lui disant « nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. »


À voir aussi

Médina Yoro Foulah: 2 indicateurs arrêtés par la police gambienne

L’arrestation des deux indicateurs douaniers à la frontières Sénégalo-gambiemme a semé la tension dans la …

Revue de presse du vendredi 25 mai 2018

La marche des étudiants et les Lions dominent la Une des journaux parus ce vendredi 25 …