Accueil / POLITIQUE / Organisation des élections Idrissa Seck exige une personnalité neutre…

Organisation des élections Idrissa Seck exige une personnalité neutre…

Le Président Idrissa Seck et son parti Rewmi exigent du Chef de l’Etat, la nomination immédiate et sans délai, d’une personnalité neutre et consensuelle chargée d’organiser les élections.

Effets collatéraux de la sortie d’Aly Ngouille Ndiaye qui a affiché publiquement son «intention de travailler à la réélection de Macky au 1er tour de l’élection présidentielle.» Le Rewmi estime que c’est la ligne rouge qu’il ne fallait pas franchir. Suffisant pour qu’Idrissa Seck exige la nomination immédiate d’une personnalité neutre et consensuelle chargée d’organiser les élections. Le parti Rewmi se dit « indigné » des propos d’Aly Ngouille Ndiaye, Ministre de l’Intérieur et responsable politique du parti au pouvoir, chargé d’organiser les élections. «Ces propos sont une preuve supplémentaire de la basse et manifeste entreprise de fraude concoctée par le régime Apr, avec la complicité de la DAF du Ministère de l’Intérieur », a martelé Idrissa Seck. Pour le patron de Rewmi, c’est «une atteinte grave à la transparence de notre processus électoral et une menace directe sur la paix sociale et la stabilité de notre pays.» En effet, Rewmi soutient qu’Aly Ngouille ne peut être juge et partie. Par ailleurs, le Président de Rewmi attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur cette volonté clairement exprimée de confiscation de la souveraineté populaire par Macky Sall.

…Macky défie l’opposition et félicite Aly Ngouille Ndiaye…

Comme pour narguer l’opposition, le Président de la République a tenu à louer son Ministre de l’Intérieur. En Conseil des ministres, Macky Sall, appréciant le rapport du Cadre de Concertation sur le Processus électoral, a adressé ses félicitations au Ministre de l’Intérieur avant de remercier toutes les parties prenantes à cette concertation. Macky Sall applaudit même «l’esprit de dialogue et d’ouverture qui y a prévalu.» En ce qui concerne le fichier électoral, le Chef de l’Etat a salué les conclusions des experts qui, dit-il, rassurent sur la fiabilité de notre dispositif électoral, confirmant ainsi la profonde maturité du modèle démocratique sénégalais. Mieux, le Président de la République indique que pour une prise en charge hardie des conclusions dudit rapport, les dispositions juridiques appropriées seront soumises très prochainement à l’examen du Conseil des ministres et à l’Assemblée nationale.

Mouhamadou Ba

À voir aussi

Casamance: Macky reporte sa visite

Le Président Macky Sall était annoncé à Ziguinchor le 27 septembre pour inaugurer la route …

Parrainage: Diène Farba Sarr accusé de sabotage

Les jeunes et cadres de la mouvance présidentielle de Sibassor dénoncent l’attitude du coordonnateur départemental …