KABA-291x330

Organisation du procès Habrè à Dakar : l’’Union Africaine reconnaissante envers Macky Sall

L’Union africaine félicite le Sénégal pour avoir organisé le procès de l’ancien président tchadien Hissène Habré, poursuivi pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et torture.

S’il y a une organisation  qui se réjouit de voir l’ancien président Tchadien devoir répondre de ses crimes de guerres, c’est bien l’Union africaine. En réalité la  Présidente de la Commission de l’UA, Dr  Nkosazana Dlamini Zuma qui a rencontré à Addis Abeba le ministre de la Justice  Sidiki Kaba, par ailleurs Président de l’Assemblée des Etats Parties au Statut de Rome de la Cour pénale internationale,  a exprimé  sa «sincère reconnaissance au Président Macky Sall et au peuple du Sénégal pour avoir accepté d’accueillir le procès d’Hissène Habré au nom de l’Afrique», a appris Rewmi Quotidien de source relevant de l’Union. Selon la même source, l’UA félicite, au premier rang le président Sall, et pour cause. Le Sénégal, qui avait accepté en 2006 de le juger à la demande de l’UA, n’a jamais organisé le procès sous le mandat de l’ex-président Abdoulaye Wade. Son successeur Macky Sall, qui a pris ses fonctions le 2 avril dernier, s’était lui engagé à ce que le jugement de Habré se fasse à Dakar. Mais ce n’est pas tout, nous informe-t-on. L’UA se réjouit de ce que le principe de (lutte contre) l’impunité prend désormais corps. Nous sommes sur le segment de parcours qui va déboucher sur la démonstration que l’Afrique peut juger l’Afrique, et cette preuve se fait au Sénégal. En effet, le Sénégal et l’Union africaine avaient  signé le 22 août 2012, avec le premier ministre d’alors, Aminata Touré,  un « Accord […] sur la création de Chambres africaines extraordinaires au sein des juridictions sénégalaises.  C’est par ailleurs la Présidente de la Commission de l’Union africaine qui a nommé les juges des CAE sur proposition du Ministre de la Justice du Sénégal, comme le préconise le Statut des CAE. Cette juridiction ad hoc à caractère international a été inaugurée le 8 février 2013 et a renvoyé pour jugement Hissène Habré, l’ancien président du Tchad, le 13 février 2015 après plus d’un an d’instruction. Son procès a débuté le 20 juillet et reprendra le 7 septembre prochain. En janvier 2015, la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine avait félicité « toutes les mesures prises en vue d’organiser le procès de M. Hissène Habré au Sénégal.

Salamraky

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …