Education

Orientation des étudiants dans le privé : « Le Master pour tous n’existe pas », selon Mary Teuw Niane

  • Date: 7 décembre 2015

Les députés se sont intéressés, lors de l’examen du budget du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, aux étudiants orientés dans le privé par l’Etat. Ils ont voulu connaître, rapporte le journal EnQuête, leur nombre et ce qu’ils deviennent après la licence. Si le ministre a omis de répondre à la première question, il a apporté des indications à la seconde. Mary Teuw Niane a précisé que l’Etat prend en charge les étudiants orientés dans les établissements privés d’enseignement supérieur jusqu’à la licence. Après le diplôme de licence, ils peuvent postuler à une sélection en master, sachant, cependant, que le Master pour tous n’existe pas. Les meilleurs seront accompagnés par l’Etat. Soit ils sont acceptés dans les universités publiques soit ils continuent dans le privé. Pour les autres, par contre, ils connaissent le même sort que leurs camarades qui n’ont pas de la place en Master dans le public. Il leur appartient, avec l’aide de leurs parents, de trouver des solutions alternatives, en dehors de l’intervention de l’Etat.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15