Accueil / ACTUALITES / Oumar Hann sur la bagarre de Nianga Edy ‘’On m’a versé de l’acide »

Oumar Hann sur la bagarre de Nianga Edy ‘’On m’a versé de l’acide »

La cérémonie officielle du Ziar annuel à Nianga Edy, dans la commune de Dodel (département de Podor), a été émaillée par de violents affrontements entre les gardes du corps de Dr Cheikh Oumar Hann et ceux d’Abdoulaye Daouda Diallo.

Le Ziar annuel du marabout Thierno Adama Gaye à Nianga Edy a été le théâtre d’une violence bagarre entre partisans du Dr Cheikh Oumar Hann et ceux d’Abdoulaye Daouda Diallo. Une terrible bataille rangée qui a mis fin à la cérémonie officielle. Selon des témoins, il y a eu plusieurs blessés dont le marabout de la famille Omarienne, Thierno Madany Tall, qui a été évacué de justesse pour éviter qu’il n’étouffe.
«Depuis 2000, c’est le maire de Ndioum et non moins Directeur général du COUD qui s’occupe des préparatifs de cet événement religieux. Et le marabout Thierno Adama Gaye a toujours eu à magnifier le soutien de Cheikh Oumar Hann», explique de ce dernier. Qui ajoute : « Mais, hier, l’ancien ministre de l’Intérieur, qui est resté plusieurs années sans venir au ziarra, a débarqué sur les lieux pour faire dans la provocation. Il s’est présenté au ziarra prétextant une pose de première pierre. S’ensuivit une bataille rangée.» En effet, «ses gardes du corps ont sévèrement bastonné ceux d’Abdoulaye Daouda Diallo qui ont battu en retraite», ajoute la même source, précisant que l’ancien ministre de l’Intérieur est jaloux du leadership du Directeur du Coud dans le Podor. Sur les ondes de la Rfm, le Dg du Coud révèlent que les hommes du ministre des Transports terrestres lui ont versé de l’acide. « J’étais dans la foule. Un garde du corps s’est dirigé vers nous en demandant à mes hommes de se retirer. Ils lui ont opposé un niet catégorique. Le garde du corps est retourné vers le ministre Abdoulaye Daouda Diallo. On lui a intimé l’ordre de ne laisser passer personne. Quand j’ai vu qu’ils ont bloqué l’accès, je me suis rapproché. On m’a versé de l’acide. Ce que j’ai montré aux autorités locales », relate-t-il.

Les regrets d’ADD

Le ministre des Transports terrestres, pour sa part, a regretté ce qui s’est passé samedi au Fouta. «Je le regrette vraiment. Et c’est dans ce même regret que je confonds ce qui s’est passé lors du Ziarra de Thierno Adama Gaye. Nous tous, nous avons été témoins de ce qui s’est passé. Nous ne pouvons pas venir perturber des milliers de marabouts et de musulmans qui étaient venu pour faire des prières à l’endroit du pays », a déploré Abdoulaye Daouda Diallo. Il a invité les responsables de l’APR à la cohésion afin que les scores de 90% enregistrés par Macky Sall dans cette partie du pays soient renforcés en 2019. C’est dans l’unité, explique-t-il, qu’ils peuvent réélire le président Macky Sall. D’autant plus, dit-il, « nous allons vers des élections majeures et Macky Sall est notre seul candidat »

Abdou Mbow : «L’Apr prendra toutes responsabilités»

Le porte-parole adjoint de l’Apr n’a pas apprécié l’attitude de ses camarades de parti. «Nous ne pouvons pas accepter ce genre d’incidents. Nous allons situer les responsabilités. Mais avant, il faut savoir ce qui s’est réellement passé et qui est à l’origine de l’incident, avant de prendre des sanctions », a promis Abdou Mbow. «Nous appelons les uns et les autres au calme. Car l’important, c’est de travailler à la réélection du président de la République », a-t-il confié sur la Rfm, avant d’assurer que le parti va faire ses investigations pour situer les responsabilités.

M. BA

À voir aussi

75 migrants Sénégalais arrêtés en Mauritanie

Une embarcation avec une centaine de nos compatriotes, à bords, a échoué au large de …

Bac S1 : «Pas de candidat à Sédhiou»

À Sédhiou les matières scientifiques n’ont pas la cote. Pour le bac 2018, sur les …