ACTUALITE

Oumar Sarr assène ses vérités «C’est Macky Sall qui fait chanter Fada, parce qu’il aurait des biens cachés au Sénégal et à Berlin (…)»

  • Date: 12 juin 2015

 Quelles sont les véritables raisons de la rébellion de Fada?  Oumar Sarr semble détenir la réponse. «C’est Macky Sall qui le fait chanter, parce qu’il aurait fait à son actif des biens cachés, y compris à Berlin. Fada aurait même surfacturé par du travail fictif du personnel sanitaire, lorsqu’il était au département de la santé», a révélé le coordonnateur du Pds dans sa page Facebook.

Au Pds, c’est le temps des sycophantes ! A chaque jour suffit son lot de révélations. Après l’accusation de Farba Senghor contre le président du Groupe parlementaire libéral qui aurait reçu de l’argent des mains de l’apériste en chef, on entend un autre son cloche sur les véritables raisons de la fronde de l’enfant de Darou Mousty.  Et cette fois, c’est le coordonnateur du Pds, Oumar Sarr qui, dans sa page Facebook, a soulevé le lièvre. «Un responsable politique qui n’est pas de notre parti m’a envoyé un message dans lequel il m’écrit que Modou Diagne Fada va quitter le Pds. Il a été corrompu pour décapiter le parti libéral», a révélé Oumar Sarr dans sa page Facebook. Il ajoute qu’une autre source lui aurait dit que Macky le (Ndlr : Fada) fait chanter, parce que Fada aurait à son actif des biens cachés, y compris à Berlin. Pis, révèle le maire de Dagana, citant toujours sa source, l’ancien ministre de la santé aurait surfacturé par du travail fictif du personnel sanitaire, lorsqu’il était au département de la santé. Une «rumeur» à laquelle il ne peut croire, car supposant que son frère de parti, Modou Diagne Fada ne peut tomber si bas. «Fada est un responsable du parti qui a beaucoup donné et qui, comme nous tous, a beaucoup reçu du parti. Toutes les responsabilités qu’il a aujourd’hui, c’est grâce au parti. Il le sait. Je ne crois pas qu’il puisse servir ou se rendre à l’adversaire pour ses intérêts», ose-t-il espérer. Par ailleurs, même s’il est d’accord pour la refondation, Oumar Sarr se demande pourquoi tant de bruit sur des propositions sur lesquelles tout le monde peut s’entendre ? Pourquoi tout ce bruit ? Pourquoi donner l’impression qu’il y a une crise destructrice du Pds, alors que l’on sait que ce n’est pas exact?, s’interroge-t-il. «Alors qu’un secrétariat national est en chantier depuis deux mois, et cela tout le monde le sait. Fada lui-même en a parlé», a-t-il indiqué, non sans préciser qu’ils ne sont pas d’accord sur le diagnostic. «Le Pds n’est pas un parti moribond. Il n’est pas en crise. Des combattants sont tombés et emprisonnés. Je ne pense pas qu’on puisse citer un seul d’entre eux parmi les pétitionnaires», assène-t-il. Avant d’ajouter cette couche rageuse : «qu’est-ce qui a empêché à nos détracteurs de faire des propositions d’action et d’être des locomotives pour le Pds ? Ont-ils été devant dans les luttes ? Les a-t-on tous vus, se demande-t-il, dubitatif. Pour être crédible, il faut montrer l’exemple. C’est toute la question. Décidément, tout n’a pas été dit, à son avis.

Mouhamadou BA et Ibrahima Khalil DIEME

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15