index

Ousmane Sonko, nouveau héros politique ?

Personne ne le connaissait auparavant. Son parti, PASTEF, est inconnu de l’arène politique. Mais en un temps record, il a réussi à imposer son nom par la révélation du non-paiement de l’impôt par l’Assemblée nationale. Cette information qui a fait exploser la colère des deux Moustapha du Parlement, Niasse et Diakhaté, pose un grand débat sur ceux qui dirigent le Sénégal où qui accèdent à de hautes responsabilités après un combat politique fait de promesse et d’engagement.
Quand, suggérant que Ousmane Sonko soit radié de la Fonction publique, Niasse et Moustapha Diakhaté commettent une grosse erreur qui rend compte d’un despotisme d’un autre âge. Ousmane Sonko est un chef de parti. Mais il a aussi un atout, celui d’être un haut fonctionnaire qui se donne le devoir et la liberté de dénoncer une forfaiture qu’il constate.
Les répliques du camp du pouvoir ne convainquent guère. Les uns versent dans une diabolisation, les autres agitent un bâton tyrannique contre Ousmane Sonko, celui qui a osé faire tomber les masques. Sans le vouloir, il lui donne une grande importance qui l’installe au podium des grands combattants chevaleresques. Et en il gagne !
Il n’a ni insulté, ni calomnié. Il a juste révélé un acte inacceptable qui n’est qu’une trahison du suffrage des citoyens. Malheureusement, les démentis ne sont pas convaincants.

Domou rewmi

Voir aussi

images

LIBÉRATION DE KARIM WADE Toute la vérité sur le Protocole de Doha

Nos confrères de Jeuneafrique.com sont largement revenus, hier, sur la libération de Karim Wade par …