Accueil / Uncategorized / Ouverture d’un Atelier sur les politiques fiscales des ressources naturelles par le Nepad

Ouverture d’un Atelier sur les politiques fiscales des ressources naturelles par le Nepad

L’Agence de planification et de coordination du Nepad a ouvert, ce matin, un atelier régional de renforcement de capacité sur les politiques fiscales pour  les industries extractives. Sous la présence effective de Birima Mangara, ministre-délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et  du Plan en charge du Budget et d’une quinzaine de  représentants de pays africains. Selon M.Estherine Lising Folabong, Directrice de l’APC du NEPAD, «l’objectif de cet atelier est de nous réunir pour discuter des législations et réglementations qui sont mises en œuvre dans nos pays pour la gestion des ressources naturelles. Nos pays sont très riches en ressources naturelles. Mais  leur exploitation se fait généralement avec des Sociétés internationales ; et là, le problème c’est de savoir si ces investissements favorisent le développement de nos pays ». Elle ajoute aussi que «dans nos pays, les législations favorisent les investissements étrangers et le problème est comment faire pour que  ces investissements favorisent  le développement de nos pays. On veut établir, à la fin de cet atelier, un réseau d’experts qui vont continuer d’échanger entre eux et avec nous pour une meilleure exploitation des ressources naturelles dans nos pays ». Pour le ministre Mangara venu présider l’ouverture de l’atelier à la place du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, «il faut une législation qui prend en compte les intérêts à la fois des Gouvernements, des Collectivités locales et ceux des populations riveraines à ces ressources. Pour lui,  la prise en compte de ces intérêts permettra, sans nul doute, d’assurer un meilleur développement économique et social de nos pays respectifs».

À voir aussi

CHRONIQUE DU JOUR- AÏDA MBODJI Une Femme debout dans l’arène

Aïda Mbodji se redresse contre la forfaiture d’un clan conspirateur de son parti et se …