Accueil / ECONOMIE / PAIEMENTS  AU SENEGAL Le déficit du compte courant projeté à 674,4 milliards en 2017- Le déficit du compte courant projeté à 674,4 milliards en 2017

PAIEMENTS  AU SENEGAL Le déficit du compte courant projeté à 674,4 milliards en 2017- Le déficit du compte courant projeté à 674,4 milliards en 2017

La situation des opérations en 2017 avec le reste du monde devrait être marquée par une aggravation du déficit du compte des transactions courantes, avec 674,4 milliards en 2017, contre 498,0 milliards en 2016, atténuée, toutefois, par la progression de l’excédent du compte de capital et d’opérations financières (+566,3 milliards).

Le solde de la balance des paiements devrait ressortir en excédent de 292,5 milliards, contre un déficit de 97,4 milliards par rapport à 2016, soit une amélioration de 389,9 milliards sur la période. Dans sa publication de la situation économique et financière en 2016 et perspectives en 2017, la Direction générale de la planification et des politiques économiques du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, a fait savoir que le déficit du compte courant est projeté à 674,4 milliards en 2017, contre 498,0 milliards en 2016, traduisant, ainsi, une détérioration de 176,4 milliards. Cette situation est dûe, principalement, à la dégradation de la balance commerciale (-193,7 milliards) et, dans une moindre mesure, aux services et revenus nets (-45,0 milliards). Ainsi, rapporté au PIB, le déficit courant ressortirait à 7,1% du PIB en 2017, contre 5,7% du PIB un an auparavant. Concernant le déficit de la balance commerciale, il devrait s’établir à 1419,2 milliards en 2017, contre 1225,5 milliards en 2016, soit une dégradation de 193,7 milliards en liaison avec une hausse plus importante des importations (+342,8 milliards) comparée à celle des exportations de biens (+148,4 milliards). Selon la source, la balance des services, présenterait un déficit de 79,0 milliards en 2017, soit une détérioration de 21,9 milliards par rapport à 2016, en lien avec l’augmentation des importations. Concernant la balance des revenus, son déficit devrait s’établir à 314,0 milliards en 2017, contre 290,9  milliards en 2016, soit une dégradation de 23,1 milliards. Cette situation s’explique par l’augmentation du rapatriement des revenus nets des investissements directs (+25,2 milliards). Quant aux paiements nets au titre des intérêts sur la dette publique extérieure, ils s’atténueraient de 20,3 milliards. Pour ce qui est des transferts courants nets, la source indique qu’’ils s’établiraient à 1137,8 milliards en 2017 après 1075,4 milliards en 2016, soit une progression de 62,4 milliards. Ce renforcement serait imputable, d’après  à la bonne tenue des envois de fonds des travailleurs migrants (+65,9 milliards). S’agissant de l’évolution du compte de capital et d’opérations financières, le solde du compte de capital et d’opérations financières dégagerait un excédent de 966,9 milliards en 2017, contre 400,6 milliards en 2016, soit une amélioration de 566,3 milliards, attribuable, essentiellement, au compte d’opérations financières. En effet, l’excédent du compte des opérations financières, évalué à 557,2 milliards, reflète le lancement en 2017 d’un Eurobond de 1,1 milliard de dollars. Pour sa part, l’excédent du compte de capital devrait, s’améliorer de 9,2 milliards pour ressortir à 221,2 milliards en 2017.

Zachari BADJI

À voir aussi

Baisse de plus de 5 milliards du budget 2018 du ministère de l’économie

Le budget 2018 du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan (MEFP), adopté ce …

Dr Bandar Mohamed Hajjar, président de la Bid « Le Sénégal peut compter sur nous  »

Le président du groupe de la Banque Islamique de Développement, le Dr Bandar Mohamed Hajjar, …