Accueil / ECONOMIE / Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’agriculture : «17 à 18 milliards pour régler la dette des OP»

Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’agriculture : «17 à 18 milliards pour régler la dette des OP»

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, le Dr Papa Abdoulaye Seck, s’est rendu hier au Centre International de Commerce Extérieur (CICES), pour soutenir les acteurs du monde rural.

Le  Ministre  de l’Agriculture  et de l’Equipement rural a indiqué qu’il reste à peu près 17 à 18 milliards de francs  CFA à régler pour que  les organisations paysannes (OP) puissent avoir leur argent.  Il a fait cette déclaration hier à Dakar, lors d’une visite au CICES dans le cadre de la 19ème édition de la Foire internationale de l’Agriculture et des Ressources animales (FIARA). Revenant sur la campagne de commercialisation  de l’arachide, le Dr Papa Abdoulaye Seck a fait savoir que les huiliers ont déjà collecté 245.000 tonnes, ce qui représente environ plus de 59 milliards de francs CFA. Ce qu’on doit retenir, c’est  une campagne  de commercialisation où on est à plus  de 500.000 tonnes collectées. « Avec une couverture intégrale de nos besoins en semences, nous continuons à exporter à l’heure actuelle. On doit être autour de 124.000 tonnes d’exportations en direction de   11 pays », a-t-il expliqué. Et de poursuivre : « On peut se dire sans  risque de se tromper que même s’il y a des problèmes en ce qui concerne la commercialisation par rapport à ce qui a été fait, nous  sommes en train de minimiser ces problèmes. On s’achemine vers le  30 avril avec une campagne de commercialisation réussie, au grand bonheur de tous les  acteurs de notre pays ».

Concernant la visite, le  Dr. Seck a rappelé que la Fiara est un outil d’intégration sous régionale. Mais, dira-t-il, «on constate d’année en année  qu’il y a une bonne internationalisation de l’évènement et nous avons vu des exposants venus d’Afrique et d’autres continents».  A l’en croire,  cela prouve qu’il y a un professionnalisme dans l’organisation. Pour lui, ce qu’ils ont vu à la Fiara confirme la justesse des orientations stratégiques de Macky Sall. «Notre agriculture, conformément à la vision du président de la République, doit être une agriculture  diversifiée. Nous avons constaté ici toute une panoplie de produits céréaliers et horticoles», a souligné le Ministre de l’Agriculture. Selon  le Dr. Seck, il y a une amélioration de la qualité, mais aussi des améliorations en ce qui concerne l’emballage. Ce qui veut dire que l’agriculture sénégalaise est en marche. « Nous sommes sur une très bonne dynamique, pas seulement  pour réaliser l’autosuffisance, mais  de pouvoir exporter du riz vers d’autres continents. L’autosuffisance n’est pas seulement une affaire du Ministre de l’Agriculture, des producteurs, des transformateurs ou des consommateurs,  l’autosuffisance est une affaire de tous les Sénégalais que nous devons  prendre à bras le corps», a conclu  M. Seck. Pour rappel, «La contractualisation entre les organisations de producteurs et les industriels, dans le cadre des chaînes de valeurs de chacune des différentes filières agricoles en général, et particulièrement de la filière arachide», est  le thème central retenu pour cette année.

Zachari BADJI

À voir aussi

Affaire huile « J’adore » et « Elita » : La contre-expertise de la Turquie

Les huiles «J’adore» et « Elita » seront bientôt de retour dans les grandes surfaces des supermarchés. …

Robin Gauter, Directeur financier d’Auchan: « Nous avons 1500 CDI »

Les commerçants du Sénégal et les autorités d’Auchan ont rencontré, ce mardi, le ministre du …