Accueil / Confidences / Papa Pathé Wade, Coordinateur du CVAD: « Nous prônons la rupture et la conciliation  »

Papa Pathé Wade, Coordinateur du CVAD: « Nous prônons la rupture et la conciliation  »

Saint-Louisien d’origine. Il est le Coordinateur du mouvement Convergence Vision Avenir et Développement (CVAD). Un mouvement fondé, nous dit il, pour contribuer à l’instauration de cette rupture tant attendue par les sénégalais.

« La question de l’unité et de l’avenir de notre pays est au centre de nos préoccupations. La Convergence Vision Avenir en tant mouvement politique préconise comme tout patriote un projet de société. Dans ce contexte des grands ensembles les sénégalais ou nos concitoyens sont condamnés a s’unir et a communier pour faire face aux défis majeurs liés a notre future et à nos aspirations, C’est a dire la sauvegarde en tant que patriote mais aussi en tant qu’ acteurs de développement des acquis étatiques aussi bien sur le plan politique que sur l’action social pour la promotion des souhaits et  jalons conçus pour une vision d’avenir de notre pays », confie-t-il.

Quid des objectifs de CVAD ? Il précise : « Sensibiliser, Massifier et Mobiliser les populations à promouvoir l’UNION  de notre pays avec une politique de développement social autrement lies aux ambitions progressistes. »

Pour y arriver, dit-il, nous comptons mobiliser sur l’ensemble territoire national pour un avenir prometteur. Nous entendons également promouvoir la politique de valeur d’éthique de développement et de valeur vers l’avenir pour un Sénégal Uni. « Et lorsqu’on envisage de convaincre les sénégalais sur le CHOIX CITOYEN, cela veut dire pour nous à assurer le  plébiscite d’hommes honnêtes, visionnaires et constants aux prochaines élections. Nous comptons également vulgariser la VISION PANAFRICAINE et de la Convergence Vision Avenir Et Développement. Et toute cette vision se résume dans notre slogan « L’unité pour la Vision et l’avenir une solution face aux défis de l’avenir. » unis nous réussirons »

Il donne son avis sur la Présidentielle : «Nous pensons d’abord que le Sénégal à un peuple assez intelligent et mâture en terme d’élection.  Et nous croyons que, comme tout bon patriote que la conciliation et l’unité patriotique sont impératives pour matérialiser cette émergence tant escomptée pour notre cher pays. A cet effet nous appelons tous les acteurs politiques à l’apaisement et à la retenue pour contrôler le fanatisme et le suivisme qui peuvent être en porte à faux avec l’éthique, la déontologie et certaines de nos valeurs culturelles ».

À voir aussi

Me Wade, vous ne devez pas mettre le feu à ce pays pour les beaux yeux de votre fils

Notre « Gorgui » à nous, le patriarche national, Abdoulaye Wade, du haut de ses 93 hivernages, …

Serigne Khassim Mbacké fait une grosse révélation

Serigne Khassim Mbacké, petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul vient de jeter un pavé …