Accueil / Uncategorized / Pape Diouf président de l’OM: ‘’Bayal Sall n’a pas été l’objet de l’attention qu’il méritait à l’OM’

Pape Diouf président de l’OM: ‘’Bayal Sall n’a pas été l’objet de l’attention qu’il méritait à l’OM’

Le milieu de terrain sénégalais, Bayal Sall n’a pas eu l’attention qu’il méritait de la part de l’Olympique de Marseille (D1 française), a reconnu hier, mercredi dans un entretien avec l’Aps, le président du club français. Par ailleurs, Pape Diouf a confié qu’en représentant ‘’une espèce d’icône, d’exemple aux yeux de beaucoup d’Africains’’, il a encore ‘’beaucoup plus d’obligations’’.
‘’De mon point de vue, Bayal (Sall) n’a pas été l’objet de l’attention qu’il méritait’’, a indiqué Pape Diouf, rappelant que ‘’Albert Emon, l’entraîneur et Dominique Cuperly, son assistant, s’occupaient davantage de l’équipe première que d’un garçon en essai’’.

Après des jours d’essai à l’OM, le milieu de terrain défensif Bayal Sall est parti à Saint-Etienne où il a signé un contrat de trois ans. Le président de l’OM, qui se trouve à Dakar où il a assisté à la victoire des Lions sur les Taifa Stars de Tanzanie (4-0), a ajouté que l’arrivée du ’’garçon’’ avait coïncidé avec ‘’une période difficile’’ sur le plan des résultats sportifs.

Il se souvient pourtant que ‘’José Anigo (directeur sportif) qui l’avait entrevu lors d’un entraînement, avait plutôt un avis positif sur le garçon’’.

‘’Mais lorsqu’il s’est agi de prendre une décision, il y avait beaucoup d’hésitation et le garçon (Bayal) a préféré répondre à l’appel de Saint-Etienne’’, a expliqué le président du club le plus médiatisé de France.

Pape Diouf reconnaît que ‘’ça été une négligence de notre part, puisque c’est un garçon qui apparaît comme ayant des qualités suffisantes pour requérir l’attention de l’OM’’.

Il estime que Bayal Sall qui aurait été ‘’pu être un élément d’appoint intéressant à l’OM en attendant qu’il s’adapte davantage au football français’’.

Selon le président de l’OM, ‘’c’est l’ancien président de la Jeanne d’Arc et de la Fédération de football, Omar Seck qui me l’a recommandé’’. Toutefois, l’ancien journaliste sportif devenu directeur d’une société d’agent de joueurs avant de présider aux destinées de l’OM rappelle que l’histoire du football est pleine de joueurs talentueux venus en essai qui ne sont pas retenus et qui finissent par devenir de grandes stars du ballon rond.

Pape Diouf se souvient du cas du Ghanéen Abedi Pelé qui, venu ’’en essai à Saint-Etienne et à Nantes, n’a pas été gardé. Et pourtant, on connaît la suite de sa carrière’’. ’’Cela arrive, c’est ce que j’appelle un peu des fautes de rythme’’, a-t-il ajouté.

Le président de l’OM faisait partie des spectateurs de Sénégal-Tanzanie où Bayal Sall, pour son premier match, a été un des meilleurs sénégalais de la partie.

‘’J’ai encore plus d’obligations en tant seul noir président de club de toute l’Europe’’

‘’Pour beaucoup d’Africains, je représente un peu une espèce d’exemple, à leurs yeux. Ne serait-ce que pour ça, j’ai encore beaucoup plus d’obligations sur moi. En tout cas, j’entends aller au bout de ces obligations’’, a-t-il dit, soulignant que ‘’pour certains ma présence à la tête de l’OM démontre simplement que les Africains peuvent, tout autant que moi, occuper des postes de commandement ou de prestige’’. S’il reconnaît avoir ‘’des obligations pour permettre de s’engouffrer dans la brèche ouverte’’, il avoue n’avoir pas peur de ‘’l’échec lié à toute entreprise sportive.

‘’Je pense avoir acquis une légitimité dans le milieu du football en Europe qui me préserve de la critique du genre +c’est un Noir, on savait qu’il allait échouer+’’, a-t-il dit, estimant que ‘’toute façon, l’échec est lié à l’entreprise sportive surtout dans le football professionnel’’. Mais, ajoute-t-il, ‘’être en vitrine comme je le suis, peut susciter chez certains garçons une certaine vocation. Et des encouragements de la part des jeunes d’origine étrangère qui montrent une certaine fierté à ce qu’un des leurs soit à la tête du club le plus médiatisé de France’’. Pape Diouf est le seul président noir d’un club professionnel en France mais aussi dans toute l’Europe.

En tant que seul président noir en Europe, ‘’j’étais en quelque sorte, une espèce d’anomalie sympathique’’, dit le président de l’OM, ancien journaliste sportif et ancien agent de joueurs. ‘’Quand on considère la proportion de joueurs noirs dans le football européen, cette anomalie n’est en quelque sorte que le reflet de la société européenne’’, explique Pape Diouf.

A ce sujet, il souligne qu’en ‘’dehors du poste de président qui est le plus médiatique, il est très difficile de voir des entraîneurs noirs’’, relevant les exceptions d’Antoine Kombouaré à Valenciennes et dans un passé récent en France, du Franco-malien, Jean Tigana.

‘’Or, des garçons comme Joseph Antoine Bell, Bernard Lama (..) ont démontré suffisamment leurs connaissances du jeu et du milieu, des garçons qui ont acquis les diplômes requis pour pouvoir entraîner’’, souligne M. Diouf ;

Cela veut dire que ‘’nous sommes (le football) à l’image de la société française qui continue à exclure, à être très sélective sur la manière d’intégrer ou pas ceux qui ne sont pas des Français de souche’’. ‘’Et c’est vraiment dommage et on peut regretter ça’’, ajoute-t-il.


À voir aussi

Ziguinchor après la pluie : Poubelles et ordures ménagères envahissent les rues

Des pluies fortes s’abattent depuis quelques jours à Ziguinchor. Poubelles et ordures ménagères ont fini …

Report de l’inauguration de Masslikoul Jinaan» : Serigne Khassim Mbacké menace

L’information selon laquelle l’ouverture de la grand mosquée mouride de Dakar, «Massalikoul Jinaan»,  est remise sine …