PARCELLES ASSAINIES Amadou Bâ, la politique par le social

 

Le Ministre des Finances, Amadou Bâ, par ailleurs responsable de l’Alliance pour la République (Apr) aux Parcelles Assainies, tisse lentement mais sûrement sa toile politique dans la localité. Sans tambours ni trompettes, il a mobilise les populations d’une façon permanente.

Ainsi, la maison de sa chère maman est transformée en quartier général. Chaque soir, des centaines d’individus, venus des principales unités, convergent vers la maison sise à l’Unité 6.

De passage dans la zone ce lundi, nous avons pu constater la déferlante humaine qui, à partir de 20 heures, envahit les lieux.

Interrogé, le frère et bras droit du ministre, Abass Bâ, qui est chargé de recevoir les invités, nous explique que c’est le même scénario tous les jours que Dieu fait.

« De 2O h à 3 h du matin, nous recevons, comme vous avez pu le constater aujourd’hui, les populations des Parcelles Assainies qui, spontanément, convergent vers la demeure de ma mère afin d’être reçu par le ministre ou son staff », explique-t-il.

Interrogé sur ce qui motive ces visites qui sont loin d’être programmées, Abass explique que « cela traduit tout l’espoir qu’ils placent en la personne du ministre Amadou Bâ ». Ce dernier investit dans le social, à tous les niveaux. On peut citer la construction et la réfection de mosquées, les billets de la Mecque, les appuis aux groupements de femmes, de handicapés, aux jeunes à travers les mouvements sportifs, aux maîtres coraniques, aux Imams et marabouts, etc.

D’ailleurs, nous avons justement rencontré sur place une association de femmes handicapées, venues rencontrer Abass.

Mieux, il nous a expliqué que les équipements des ASC sont déjà disponibles. Les maillots, godasses, ballons et autres, stockés dans le salon, devraient, aujourd’hui, avoir déjà été distribués.

Le frère du ministre nous a expliqué que cette manie des populations à venir tous les soirs date du référendum. La tradition s’est instaurée. Et ce sont des moments forts de retrouvailles entre un leader politiques et ses partisans et sympathisants.

Il nous a expliqué qu’aucune distinction de partis politiques n’est faite pour venir en aide à quelqu’un ou à un groupement.

Une façon bien originale de faire de la politique qu’inaugurent Amadou Bâ et son staff. Les habitants des Parcelles assainies rencontrés expriment toute leur gratitude au ministre qu’ils sentent très proche d’eux et de leurs préoccupations.

Khady Thiam Coly

Voir aussi

ASSEMBLEE NATIONALE La cinglante réplique de Moustapha Diakhaté à Abdoul Mbaye

Le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar(BBY), Moustapha Diakhaté, n’a pas du tout …